Saison 1 du Monde vivant

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher


La Saison 1 du Monde vivant est la première saison de mises à jour bimensuelles du monde vivant de Guild Wars 2, qui a duré de janvier 2013 à mars 2014. Elle se déroule chronologiquement après la fin de l'Histoire personnelle et est suivie par la Saison 2 du Monde vivant.

Dans le calendrier mouvélien, les évènements couvert par la Saison 1 ont lieu en 1326Ap.E. et 1327Ap.E.. Durant cette période, la Tyrie a fait face à de nouvelles menaces, allant de l'invasion de l'Arche du Lion par les Karkas et la découverte subséquente de la Crique de Sud-Soleil, au complot mené par la sylvari Scarlet et ses alliance multi-raciales. Ces évènements dramatiques ont néanmoins révélé un certain nombre de nouveaux héros dont la légende ne fait que commencer.


Sommaire
Secret de Sud-Soleil.png Le Rivage Perdu Le jubilé de la reine Jennah.png Le jubilé de la reine La fin des Cauchemars (succès).png La fin des Cauchemars
Flamme et froid.pngFlamme et froid Chaos mécanique (succès).png Chaos mécanique Le merveilleux atelier du fabricant de jouets.png Un très joyeux Hivernel
Secret de Sud-Soleil.png Le Secret de Sud-Soleil Super Adventure Box (succès).png Super Adventure Box : la rentré Les origines de la folie (succès).png Les origines de la folie
Secret de Sud-Soleil.png Affrontement ultime à Sud-Soleil Semaine du boss.png L'ascension de Tequatl La lisière des Brumes (succès de Monde Vivant).png La lisière des Brumes
La Foire du Dragon (succès).png La Foire du Dragon L'offensive du crépuscule (succès).png L'offensive du Crépuscule Les réfugiés de l'Arche du Lion (succès).png Les réfugiés de l'Arche du Lion
Pirates du ciel.png Les Pirates du Ciel de la Tyrie Tour des Cauchemars.png La tour des Cauchemars La bataille pour l'Arche du Lion (succès).png La bataille pour l'Arche du Lion
Bazar des Quatre Vents.png Le bazar des Quatre Vents Au coeur des Cauchemars (succès).png Au coeur des Cauchemars La bataille pour l'Arche du Lion (succès).png La bataille pour l'Arche du Lion : les lendemains
Soutenir Evon Grincelame.png Politique sanglante Fractales des Brumes (succès).png Fracture Voir aussi


Personnages clés[modifier]

Résumés des événements[modifier]

Le Rivage Perdu - Novembre 2012[modifier]

Alors qu'en Tyrie s'achevait les festivités du Roi Dément, une savante asura du nom de Levvi releva des pics d'activité bioéthérique inquiétants dans les eaux de la Mer des Lamentations. La scientifique s'empressa d'alerter le Conseil naval, mais celui-ci ne voulu rien entendre : hors de question de fermer le plus grand port commercial de Tyrie pour quelques élucubrations.

Le futur devait néanmoins donner raison à l'asura : à peine quelques jours plus tard, surgirent des eaux de mystérieuses créatures à la carapace plus solide que l'acier. Baptisées "Karkas" par Levvi, ces monstres envahirent rapidement la cité pirate, s'attaquant à ses habitants et à ses bâtiments, malgré les efforts de la Garde du Lion pour les repousser. Magnus Poings-Sanglants, membre du conseil et chef de la Garde, se chargea hâtivement d'organiser ses troupes : la Garde du Lion s'efforcerait de canaliser le flot des créatures, tandis son officier de confiance, l'Inspectrice Ellen Kiel, aiderait Levvi et sa côterie à trouver un moyen de percer l'exosquelette des monstres. Les héros présents aidèrent l'un des assistants de Levvi, Bardus à rassembler des échantillons et des oeufs de karkas, mais leurs efforts furent soudain mis à mal.

Un Karka ancestral surgit des eaux du port. Juché en haut du phare historique de la Porte du Lion, le monstre mit à terre l'ensemble des défenseurs de l'Arche, avant de détruire son perchoir et de s'enfuir. Dans les jours qui suivirent, le Conseil du capitaine et la Garde du Lion commencèrent à reconstruire la ville, mais aussi et surtout à rassembler des informations qui permettraient de préparer une contre-attaque.

En parlant à Miyani, la gardienne de la Forge Mystique, des héros découvrirent que son résident, le djinn Zommoros le Puissant possédait de précieuses informations sur les mystérieux karkas. Celui-ci les mit sur la piste des représentants de trois peuples ayant déjà croisé le chemin de ces monstres : la quaggan Saballa, le hylek Gukumatz et le largos Fahd al'Eshadhi. Ceux-ci permirent entre autres choses de concocter un acide capable de perforer l'exosquelette d'un karka et d'établir qu'une fois la carapace fendillée, les créatures devenaient plus vulnérables aux attaques.

L'enquête sur la provenance des Karka aboutit sur la responsabilité d'une jeune entreprise, le Consortium était une jeune entreprise qui avait lancé depuis quelques semaines une campagne d'affichage afin de promouvoir une nouvelle destination pour les vacanciers tyriens. Confronté à des preuves concrètes, le Sous-directeur Blingg finit par avouer qu’une des opérations du Consortium avait mal tourné. Un coupable fut découvert, il s'agissait de Canach.

Durant l’enquête, de nouvelles attaques des karkas sur la Spirale de Morgan et Garenhoff laissaient présager que les Karkas n’avaient pas fini d’en découdre et en effet, quelques jours plus tard, l’Arche du Lion fut envahie pour la seconde fois. La Garde du Lion était néanmoins armée et préparée. Repoussés, les karkas disparurent de nouveau dans les flots de la Mer des Lamentations.

Fort de cette victoire, le capitaine Magnus Poings-Sanglants ordonna à l'Inspectrice Ellen Kiel de mener sur la Crique de Sud-Soleil une expédition qui aurait pour buts de sécuriser l'île mais également de mettre un terme à la menace du Karka ancestral. Kiel établit une série de routes, d’avant-postes et de points de passage qui permettraient aux troupes de circuler plus facilement.

Une fois arrivés au nord des Bas-fonds de Sud-Soleil, les explorateurs se scindèrent en deux groupes. La Garde du Lion et les volontaires continuèrent leur chemin à travers les Sources de verre-océan jusqu’à la Retraite du Capitaine, où ils libérèrent le camp des bêtes qui l’occupaient. Pendant ce temps, le Consortium et son escorte se dirigèrent vers l’Ilot de perle, où se trouvait leur camp de base originel. Après l’avoir débarrassé des karkas, les employés de l’entreprise reprirent la construction du portail asura conduisant à l’Arche du Lion.

Bénéficiant désormais de bases d’opération solides, la Garde du Lion lança son opération de représailles à l’encontre Karka ancestral. Une équipe de démolition s’attela à creuser un accès dans la Ruche karka à l’aide de canons lasers et d’explosifs. Après un combat sans répit, le Karka ancestral fut envoyé dans un lac de lave et péris.

Au terme de cette victoire, Levvi et sa côterie demeurèrent sur l'île afin de poursuivre leurs recherches. L'inspectrice Kiel demeura également sur place, afin de superviser les différents camps de la Garde du Lion et d'assurer la sécurité de tous. Le Consortium reprit la construction de ses villages de vacances, malgré les procédures légales entamées à leur encontre à l'Arche du Lion. Quant à Canach, après avoir confessé le dernier de ses crimes et malgré les assurances des avocats du Consortium qu'il serait bientôt libre, il profita de la confusion pour échapper à la vigilance de la Garde et disparaître dans la nature.

Flamme et froid.pngFlamme et froid[modifier]

Prélude - Janvier 2013[modifier]

Peu après Hivernel, les cités d’Hoelbrak et de la Citadelle Noire commencèrent à recueillir un nombre inquiétant de réfugiés provenant respectivement des Contreforts du voyageur et du Plateau de Diessa. Traumatisés, aucun des réfugiés n’était capable de décrire les créatures ou les individus qui avaient détruit leurs demeures et assassiné leurs proches.

Devant la détresse de ces populations endeuillées, les dirigeants de chacune des grandes races intimèrent leurs héros respectifs d’aller porter secours aux réfugiés. Des camps furent créés dans les capitales par la Harde et la Garde inflexible, mais ceux-ci se remplirent rapidement. Des rumeurs commencèrent à courir que de mystérieux bienfaiteurs viendraient en aide aux réfugiés.

La Tempête imminente - Février 2013[modifier]

Tandis qu’un nouveau camp de réfugiés était créé à l’Arche du Lion par le Consortium, la vérité éclata au grand jour : la Légion de la Flamme et les Draguerres avaient unis leurs forces pour créer l’Alliance de la Fusion. Les membres des Héritiers du Destin appelèrent leurs alliés à continuer de défendre les populations charrs et norns, harassées jusque dans leurs villages par les envahisseurs de la Fusion.

Au camp de l’Arche du lion, de plus en plus de réfugiés démunis arrivaient. Certains des défenseurs partirent en quête des objets qu’ils avaient perdus dans leur fuite, et se lièrent ainsi d’amitié avec une poignée d’exilés courageux : les norns Kirk, Cravia et Biron, ainsi que les charrs Malia, Lawta et Barcas. Ceux-ci prirent sur eux de leur faire le récit de leurs mésaventures, jetant un éclairage encore plus effrayant sur les agissements de l'Alliance de la Fusion.

La Destruction - Mars 2013[modifier]

Alors que l’Alliance de la Fusion continuait ses ravages et espionnait les populations locales aux moyens de Périscopes soniques, une contre-attaque se préparait. Les charrs rassemblèrent un quorum au Centre de commandement de la Citadelle noire, rassemblant les meilleurs officiers des trois Grandes Légions, dont le tribun Rytlock Brimstone.

Ce dernier fit appel aux héros de sa connaissance afin qu'ils prêtent assistance à une jeune gladium du nom de Rox, à qui il avait |confié la défense]] de l'élevage de dévoreurs de la ville de Nolan. Celle-ci remplit sa mission brillamment, et y gagna au passage un nouveau familier : Engelure.

Le tribun Brimstone eu également la mauvaise surprise de recevoir la visite d’un jeune norn réclamant de l’aide et prétendant être le fils d’une vieille amie, la redoutable Eir Stegalkin. Ignorant tout d’un tel enfant et indigné par une telle imposture, Rytlock conseilla au jeune Braham d'aller plutôt chercher secours chez les siens. C'est ainsi que Knut Ours Blanc vit à son tour le jeune norn faire irruption dans sa demeure où Eir, conviée dans le cadre de l'effort de guerre, confirma qu'il s'agissa bel et bien de son fils. Braham, mettant de côté sa rancœur pour une mère absente, supplia l'assemblée d'envoyer des secours à son village de Cragstead, en vain. Quelques héros ayant assisté à l'entretien proposèrent néanmoins à Braham de l'aider, et c'est ensemble qu'ils parvinrent à reprendre le village des pattes de l'Alliance de la Fusion.

Parallèlement, l’Ordre des Soupirs entreprit une dangereuse mission d’infiltration au sein de l’Alliance de la Fusion. Des enregistrements camouflés par l’espion Aebolla étaient régulièrement décryptés par des volontaires et rapportés à l’Agent Brandubh afin qu’ils soient transmis à ses supérieurs. Ceux-ci permirent d’établir que l’Alliance mettait au point de nouvelles armes redoutables, qu’ils testaient sur de malheureux prisonniers.

Représailles - 30 Avril 2013[modifier]

Grâce aux informations fournies par l'Ordre des Soupirs, les Veilleurs parvinrent à trouver les différentes Usines d’armement de l’Alliance de la Fusion et les communiquèrent à Braham, qui les avait précédemment contacté à propos des disparus de Cragstead. Arrivé à l'entrée du complexe souterrain avec quelques compagnons, il fit la connaissance de Rox, elle aussi à la recherche des prisonniers. Les deux jeunes héros mirent leurs forces en commun pour affronter le résultat des expériences de l'Alliance et en triompher, sauvant au passage de nombreux prisonniers.

Cela fait, Braham retourna à Hoelbrak pour annoncer à Knut Ours Blanc et à Eir le résultat de son expédition punitive, tandis que Rox emmenait à la Citadelle noire quelques membres de l'Alliance afin de les interroger. Des feux de ralliement furent allumés dans les villes où les réfugiés s'étaient abrités afin de célébrer la chute des draguerres et de la Légion d'Or.

A lire aussi


Secret de Sud-Soleil.pngLe Secret de Sud-Soleil - 14 Mai 2013[modifier]

Si certains des réfugiés norns et charrs retournèrent dans leurs foyers ou trouvèrent leur place sur le territoire de leur nation, d'autres choisirent d'accepter la proposition du Consortium d'aller s'installer à la Crique de Sud-Soleil afin de la coloniser et de la rendre habitable par de futurs touristes. Néanmoins, l'hostilité grandissante de la faune locale et l'attitude tyrannique de certains membres du Consortium causèrent bientôt des tensions telles que la Garde du Lion, sur l'ordre du Capitaine Magnus Poings Sanglants, fut obligée d'intervenir avec l'aide de quelques volontaires recrutés par l'Inspectrice Ellen Kiel.

Une fois arrivés sur place, ceux-ci reçurent plusieurs missions, dont celle de parler à certaines des personnalités présentes afin de mieux juger la situation : deux des premiers touristes à tester les nouvelles structures de l'Ilot de perle, la mystérieuse Dame Kasmeer Meade et le Seigneur Faren, membres connus de l’aristocratie krytienne, mais également le Sous-directeur Noll, Kiel ainsi que la Chercheuse Levvi, qui leur demanderait de l'aide dans ses recherches.

Levvi et sa côterie tentait effectivement d'établir l'origine de l’agressivité de la faune, qu'elle soupçonnait de n'être pas naturelle. Elle envoya donc des volontaires collecter à l'aide d'un détecteur une dizaine d'échantillons aux quatre coins de l'île, y compris en des lieux parfois difficiles à atteindre. C'est à partir des spécimens ainsi recueillis que Levvi parvint à établir que des toxines avaient été diffusées à travers l'île à l'aide d'un appareil de toute évidence d'origine sylvari, orientant l'enquête sur la piste d'une vieille connaissance : Canach.

De son côté, l'inspectrice Kiel défendait tant bien que mal les campements de colons, tout en interrogeant un maximum de témoins. L'une d'eux, une norn du nom d'Henrika, révéla que les attaques d'animaux sauvages étaient à l'origine censés être des distractions, afin qu'elle et quelques autres puissent récupérer les contrats du Consortium obligeant les réfugiés à demeurer à Sud-Soleil. Le plan avait été mis en place par un mystérieux sylvari, dont la description correspondait parfaitement à Canach.

A lire aussi

Secret de Sud-Soleil.pngAffrontement ultime à Sud-Soleil - 28 Mai 2013[modifier]

Possédant désormais un suspect solide, la Garde du Lion fut rapidement capable de localiser le Repaire de Canach, où l'Inspectrice Kiel et quelques héros se rendirent afin de procéder à l'arrestation du Cadet sylvari, et ce malgré les nombreuses mines que le malfrat avait éparpillé à travers la grotte. Des volontaires durent y retourner afin de désactiver le golem que Canach avait volé au Sous-directeur Blingg et baptisé de manière moqueuse Sous-directeur NULL.

Interrogé sur ses motivations, Canach expliqua qu'il avait fait tout cela afin d'aider les réfugiés à détruire leurs contrats. L'Inspectrice décida donc de se charger elle-même du problème : elle commença par envoyer Mercella Hâchêne demander à Noll de terminer de rassembler les contrats, et de se tenir prêt à partir au plus vite, tandis qu'elle-même rassemblait les explosifs amassés par Canach. Lorsque Noll eut terminé ses préparatifs, elle l'escorta avec quelques réfugiés ainsi que des volontaires jusqu'à un navire en partance pour l'Arche du Lion. A peine chargé, le vaisseau explosa et sombra à quelques miles du quai, faisant disparaître avec lui les contrats, au grand désespoir du sous-directeur du Consortium, qui accusa Kiel d'avoir tout planifié. Le Capitaine Poings Sanglants félicita néanmoins l'Inspectrice pour une opération rondement menée, et l'incita à prendre quelques jours de vacances, en prévision du travail qui l'attendrait durant la Foire qui aurait bientôt lieu.

A lire aussi

La Foire du Dragon (succès).pngLa Foire du Dragon - 11 Juin 2013[modifier]

Après des mois de mésaventures et de catastrophes, le Conseil du Capitaine sentait qu'il fallait trouver un moyen de remonter le moral des Tyriens. Ses membres décidèrent donc de remettre au goût du jour un vieux festival estival canthien, en l'adaptant à leur situation actuelle : au lieu de célébrer les dragons, il s'agirait de fêter leurs défaites. Ainsi fut créée la Foire du Dragon.

L'Arche du Lion fut entièrement redécorée pour l'occasion, la Fontaine du Lion temporairement remplacée par un holoprojecteur capable de générer une gigantesque reproduction du Destructeur dans le ciel de la ville. De plus petits Projecteurs holographiques furent installés à travers le continent, qui donneraient aux passants l'occasion de combattre des reproductions des serviteurs des différents dragons. Dans les villes, des Piñatas du dragon laissaient échapper leur délicieux butin, tandis que l'Arche était chaque soir illuminée par un magnifique spectacle de feux d'artifice.

Le clou des festivités devait être l'immolation d'Effigie de dragon, intronisées par des représentants de chaque race tyrienne ainsi que par des membres choisis du Conseil du Capitaine. La cérémonie battait son plein, lorsque l'une des effigies explosa, tuant sur le coup le représentant charr Garrot Capuchedambre et blessant le Capitaine Théo Ashford, qui mourut des suites de ses blessures. Dans la confusion, de mystérieux individus se mirent à attaquer la foule à l'aide d'armes et de magie électriques, obligeant la Garde du Lion à mener une retraite précipitée vers le Fort Marrin afin de protéger les dignitaires survivants.

L'Inspectrice Ellen Kiel fut immédiatement chargée d'ouvrir une enquête mais, devant le manque de progrès de la Garde du Lion, Logan Thackeray décida d'aller trouver au Cul-de-sac la meilleure enquêtrice privée du Promontoire Divin, la nécromante Marjory Delaqua, et de l'embaucher afin qu'elle démêle le mystère.

L'enquête fut longue, car certains des suspects avaient pris la fuite. Marjory commença néanmoins par inspecter ceux qui étaient restés sur place à l'aide d'une Boîte de Tassi. Celle-ci détecta que l'une des personnes présentes, une certaine Mai Trin, avait été en contact avec les résidus arcaniques responsables de l'explosion. Elle fut néanmoins innocentée lorsque l'Inspectrice Ellen Kiel rappela que la jeune femme avait porté les premiers secours au représentant charr, dont le cadavre couvert de particules laissait suggérer qu'il faisait partie des terroristes.

Après examen et acquittement des suspects en fuite, il devint néanmoins clair que le transfert ne s'était pas fait dans ce sens : Mai Trin était à la tête des Etherlames et responsable de l'attentat. Confrontée aux faits, elle reconnut que son but était de tuer l'un des membres du Conseil du Capitaine pour prendre sa place. Elle invoqua ensuite ses troupes avant de s'enfuir.

A lire aussi

Pirates du ciel.pngLes Pirates du Ciel de la Tyrie - 25 juin 2013[modifier]

L'inspectrice Kiel dressa rapidement un rapport d'activité criminelle, établissant que les Etherlames étaient un nouveau groupe interracial de pirates, dotées de technologies puissantes et inédites. Les quelques étherlames capturés refusaient de parler, par crainte de possibles représailles de la part d'un chef dont ils ne prononceraient même pas le nom.

Révélés au grand jour, les Etherlames commencèrent à mener leurs actions au grand jour, sabotant les projecteurs holographiques installés pour la Foire un peu partout en Tyrie. De nombreux combattants tyriens décidèrent néanmoins de lancer des contres-attaques contre leurs différentes caches, semant le chaos parmi les brigands et les privant d'une partie de leur soutien financier.

La Garde du Lion découvrit bientôt que les pirates possédaient une base d'opération à l'Arche du Lion même, accessible depuis l'une des cascades se jetant dans le Port du sanctuaire. Kiel nomma quelques adjoints qui l'aideraient à débarrasser l'Arche de ces bandits. Ce petit groupe se fraya un chemin à travers un réseau complexe de grottes en combattant les étherlames présents, jusqu'à atteindre le laboratoire de Frizz, un membre de l'Enqueste fournissant un soutien technologique aux pirates. Lorsque toutes ses défenses se révélèrent incapables d'arrêter le groupe de volontaire, Frizz tenta d'activer sa toute nouvelle arme, mais celle-ci explosa, l'emportant vers une mort certaine.

Kiel et ses adjoints continuèrent leur chemin vers la surface, bravant non seulement les étherlames mais également la tempête qui rendait dangereuse la traversée de la moindre passerelle. Ils parvinrent finalement au sommet d'une falaise abrupte où était amarrée un aéronef ressemblant à l'un des vaisseaux du Pacte lourdement modifié.

Là les attendaient le capitaine Mai Trin et son Second Horrik, en train de discuter du mécontentement d'une certaine Scarlet devant l'échec de leurs plans. Au terme d'un long combat contre ces deux ennemis redoutables et leurs complices maniant des canons meurtriers, les braves volontaires parvinrent néanmoins à capturer Mai et à tuer Horrik. Ce n'est qu'en se servant du canon de celui-ci qu'ils parvinrent à endommager un second aéronef qui tentait de s'enfuir. Celui-ci s'écrasa dans les Champs de Gendarran et demeure aujourd'hui encore un repaire pour les étherlames survivants.

A lire aussi

Bazar des Quatre Vents.pngLe bazar des Quatre Vents - 9 juillet 2013[modifier]

L'assassinat de Théo Ashford durant la Foire du Dragon avait laissé un siège vacant au Conseil du Capitaine, et deux citoyens de l'Arche se portèrent bientôt candidats : Ellen Kiel et Evon Grincelame. L'élection à pareil poste n'avait jamais été démocratique, mais avait toujours consisté à impressionner les membres du Conseil. Ce fut donc une chance qu'une occasion s'offrit aux candidats de se distinguer aussi vite. Le Bazar des Quatre Vents venait en effet d'ouvrir une fois de plus ces portes aux commerçants les plus louches de Tyrie. Ouvert cette année dans les falaises labyrinthiques, il accueillait exceptionnellement des visiteurs de marque : les habitants du légendaire Sanctuaire du Zéphyr. Comme Magnus l’expliqua à Ellen, quiconque se montrerait capable d'obtenir un accord commercial avec les mystérieux Zéphyrites serait sans nul doute digne d'une voix au Conseil. Evon ayant discrètement écouté ce précieux conseil, les deux candidats se retrouvèrent bientôt au pied du vaisseau volant, au milieu de la foule de marchands et de curieux.

Le Sanctuaire était en effet l'objet de toutes les curiosités : ne s'étant pas posé en Tyrie depuis des décennies, il n'était devenu qu'un simple mythe dans les archives du Prieuré de Durmand. Sa population, largement composée d'humains originaires de Cantha et d'Elona, avait semble-t-il acquis de mystérieux pouvoirs au contact de précieux artefacts, nommés Aspects, qu'ils furent prompts à partager avec leurs visiteurs. Si certains de ces derniers mirent en doute l'origine de pareilles démonstrations de pouvoir, aucun ne soupçonna la tragique vérité. Héritiers de la sagesse de Brill, les Zéphyrites avaient recueilli sa dépouille et continuaient de chanter le chagrin de sa perte.

A lire aussi

Soutenir Ellen Kiel.pngPolitique sanglante - 23 juillet 2013[modifier]

De leur côté, Evon Grincelame et Ellen Kiel parvinrent finalement à obtenir une audience avec le Maître de la paix, l'un des dirigeants du Sanctuaire. Celui-ci leur annonça qu'il souhaitait avant tout voir lequel des deux candidats avait le plus grand soutien populaire. Chacun lança donc sa campagne, dont le résultat serait jugé par les Zéphyrites en fonction des votes des tyriens.

Ellen Kiel offrit une nouvelle activité, l'Arène des aspects, promettant également de diminuer le coût des points de passage durant les mois qui suivraient et de lancer le développement d'une nouvelle Fractale des Brumes portant sur le Réacteur de Thaumanova. De son côté, Evon Grincelame lançait Survie à Sud-Soleil, tout en s'engageant à diminuer du prix des Clés du Lion noir et à financer une nouvelle fractale se déroulant durant la première chute d'Abaddon. Quelque soit l'issu de l'élection, le vainqueur organiserait une rotation des activités depuis l'Arche ainsi que le développement de deux nouvelles fractales permettant aux aventuriers de revivre les assauts sur les usines d’armement de l’Alliance de la Fusion et le Refuge étherlame.

Un vaisseau étherlame s'étant mystérieusement écrasé en contrebas des falaises, chaque candidat et son second entreprit de sécuriser l'épave contre les pirates, Grincelame dans le but de se servir de l'or pour financer sa campagne, Kiel dans celui de rendre les biens à leurs propriétaires légitimes. C'est peut-être cette preuve d'altruisme qui permit au Capitaine Kiel de remporter de peu l'élection, et de remporter ainsi le siège au Conseil du Capitaine.

A lire aussi

Le jubilé de la reine Jennah.pngLe jubilé de la reine - 6 août 2013[modifier]

Avec la saison du Scion arriva un événement très attendu : le jubilé de la reine Jennah, célébrant ses 10 ans de règne. Pour l'occasion, la souveraine dévoila les rénovations effectuées pour transformer le Grand Effondrement en un merveilleux Pavillon de la Couronne et invita des dignitaires de l'ensemble des nations tyriennes à se rendre en montgolfières jusqu'à sa capitale du Promontoire divin. Le voyage n'était néanmoins pas sans péril, les pirates étherlames ayant décidé de s'en prendre aux embarcadères des ballons. A la demande du tribun Rytlock Brimstone, Rox fut chargée de représenter la Citadelle noire, accompagnée comme à son habitude d'Engelure mais également de Braham.

La Cérémonie d'ouverture fut l'occasion pour Jennah de rappeler à tous la résilience et l'ingénuité de la race humaine, notamment en terme d'ingénierie, comme le démontrait les tous nouveaux factionnaires mécaniques, des automates de combat capables de servir de support aux illusions des envoûteurs, leur donnant l'apparence mais également les capacités de n'importe quelle créature. Ces créations serviraient d'adversaires dans la nouvelle arène, sous l'apparence des six plus grands ennemis de l'humanité, avant d'épauler les forces armées dans la défense du royaume.

Le Capitaine Logan Thackeray fut désigné par la reine pour affronter le temps d'un combat de démonstration l'un des factionnaires. Le duel prit une tournure dramatique lorsque l'automate prit l'apparence du Tribun Brimstone et lança des piques personnelles au capitaine séraphin. Sur ordre de la souveraine, la Comtesse Anise tenta d'éteindre la machine, sans succès. L'instant d'après, des pirates étherlames faisaient irruption à travers l'arène et s'attaquait à la foule. Au milieu du chaos, Anise rallia Braham et Rox. Elle demanda à la jeune charr de se servir de ses flèches sur la mystérieuse chef des pirates, mais celle-ci parvint à s'échapper.

Une fois les étherlames en déroute, les combattants tournèrent leurs regards vers le Factionnaire détraqué qu'affrontait toujours le Capitaine Thackeray. La reine ordonna que la machine soit détruite, mais que les festivités suivent leur cours. Logan insista malgré tout pour qu'une enquête soit ouverte.

A lire aussi

Chaos mécanique (succès).pngChaos mécanique - 20 août 2013[modifier]

Les réjouissances du Jubilé se poursuivirent sans trop d'encombre, sous l'étroite surveillance des autorités. La reine Jennah invita la population ainsi que les représentants des nations étrangères à une Cérémonie de clôture. Alors qu'elle prononçait un nouveau discours, la souveraine fut interrompue par l'énigmatique chef des étherlames, qui révéla pour la première fois son visage et son nom : Scarlet Bruyère. La criminelle sylvari tourna en ridicule les paroles de Jennah et prit le contrôle de l'ensemble des Factionnaires mécaniques, les transformant en un instant en de cauchemardesques automates détraqués qui attaquèrent la foule.

Alors que le pavillon était déjà plongé dans le chaos, Scarlet annonça qu'elle avait placé quatre bombes dans le bâtiment et profita du regain de panique pour tenter de kidnapper la reine. Le Seigneur Faren s'interposa et fut capturé à sa place, après s'être rendu compte à la dernière seconde que celle qu'il avait protégé n'était qu'une illusion créée par la Comtesse Anise. Celle-ci regroupa les forces de la Lame Brillante autour de la souveraine, tandis que les Séraphins, menés par Logan, ainsi que Rox, Braham et quelques valeureux volontaires se chargeaient des explosifs. Au moment où les civils paraissaient enfin en sécurité, Scarlet fit exploser une cinquième bombe juste sous leurs pieds, causant nombre de blessés graves et de morts, avant de se téléporter à l'intérieur du pavillon et d'en bloquer l'accès.

Alors que les derniers Détraqués étaient abattus par les survivants, la reine ordonna l'arrestation de Scarlet. L'Emissaire Vorpp, venu de Rata Sum afin de représenter le Conseil des Arcanes, fournit quelques premiers renseignements sur la criminelle : véritable génie de l'ingénierie, elle avait étudié chez les Charrs, les Norns et les Hyleks, gagnant même le privilège d'intégrer les trois Universités Asuras.

Scarlet lança des attaques partout en Tyrie, avec ses créatures mécaniques, les étherlames sous ses ordres et l'Alliance de la Fusion elle aussi sous ses ordres. Toutes les autorités de la Tyrie furent débordées par ces attaques à répétition tandis que Scarlet était toujours en possession du pavillon. L'Emissaire Vorpp entrepris des recherches sur le fonctionnement des portails empêchant l'accès au pavillon. Il finit par trouver un moyen d'y accéder en utilisant des composants qui appartenaient aux lieutenants de Scarlet. Scarlet s'adonnait à des spectacles sadiques dans son nouveau repaire, en faisant par exemple bouillir le Seigneur Faren dans une réplique du Chaudron de la Fournaise ou en retenant Job-o-Tron et Marcello DiGiacomo en otages. Une contre-offensive menée par Rox et Braham échoua à la capturer mais parvint à lui faire quitter les lieux. Les festivités prirent fin et le Pavillon fermé jusqu'à nouvel ordre.

A lire aussi

Super Adventure Box (succès).pngSuper Adventure Box : la rentrée - 3 septembre 2013[modifier]

Profitant de l'accalmie, l'inventeur asura Moto rouvrit sa Super Adventure Box au public. Il dévoila à cette occasion un deuxième monde remplit de périls, sur lequel régnait le puissant Sorcier de la Tempête. Un tout nouveau mode de jeu, nommé "Tribulation", mettrait à l'épreuve les plus vaillants et les plus acharnés.

Certains curieux établirent des parallèles intéressants entre le monde virtuel de Moto et les épreuves que l'inventeur avait affronté au cours de sa carrière. En effet, Moto n'avait pas toujours été reconnu pour son génie. Chassé de la côterie de Ketto sans aucune autre possession que ce qui n'était alors que "l'Adventure Box", Moto tenta de faire appel à des investisseurs. Mais il fallait pour cela pouvoir leur montrer un prototype fonctionnel. C'est dans les douches désaffectées du dortoir de l'Université de la Dynamique qu'il se mit au travail, désespéré et s'épuisant à la tâche. Son travail finit néanmoins par payer et Lorrt fut séduit par la création de Moto. Mais dans son épuisement, le jeune inventeur avait semble-t-il commis quelques erreurs de programmation...

C'est ainsi qu'après avoir fini le Monde 2, des joueurs rencontrèrent le mystérieux Génie de la boîte. Ce personnage virtuel confia aux aventuriers une mission à l'insu de Moto : saboter la machine développée par la côterie de Ketto. Celle-ci travaillait sur le "Somno-érudit", un appareil permettant d'apprendre en dormant. Mais les sujets ne retenant pas de manière optimale les leçons, Yavvi avait eu l'idée d'y incorporer certaine structures de la première version de l'Adventure Box. L'intervention des aventuriers sur la console de la machine provoqua un raté, que Ketto fut prompt à mettre sur le compte de Moto.


A lire aussi

Semaine du boss.pngL'ascension de Tequatl - 17 septembre 2013[modifier]

Sur la Côte effilochée du Marais de Lumillule, le serviteur de Zhaïtan Tequatl le Sans-soleil intriguait les forces du Pacte. Le dragon était plus puissant, plus résistant, plus rusé et plus rapide. Cette évolution fit réagir les Veilleurs, qui déployèrent une opération afin de contenir la menace. Ils collaborèrent avec la côterie asura en charge de Megalaser déjà installé sur place, afin de brancher l'arme à des batteries augmentant sa puissance de tir. L'opération "Ciel hurlant" était lancée. La Maître de guerre Narru émit l'hypothèse que l'offensive du Pacte sur Orr était une des causes de cette mutation, même si aucune preuve formelle ne put être fournie.

Rytlock mit Rox au défi de pourfendre le dragon et de lui rapporter un morceau de sa queue afin de prouver qu'elle était digne d'intégrer sa troupe. Rox réussit, gardant un bout de queue sur elle en attendant de revoir le tribun.

L'offensive du crépuscule (succès).pngL'offensive du crépuscule - 1er octobre 2013[modifier]

L'ordre des Soupirs découvrit une activité suspecte à la Tonnelle du Crépuscule. Scarlet était entrée en contact avec la Cour des Cauchemars . Caithe, la sylvaris, se mit en route pour découvrir quel plan préparait Scarlet dans le refuge de la cour des Cauchemars. Magnus Poings-Sanglants, se méfiant de la sylvari que certains désignaient comme folle envoya l'Adjointe Turma enquêter. Scarlet avait passé un accord avec la cour des cauchemars pour créer son usine étherlame dans la Tonnelle. Elle y faisait construire des aéronefs, et y testait ses hologrammes de combats. Elle passa aussi un accord avec la cour des cauchemars, qui fut à l'origine de l'alliance toxique.

Scarlet construisit sa base au dessus de l'abîme du désespoir, créant une base à son envie, bien défendue et assez vaste pour pouvoir faire ses tests en toute tranquillité. Lors de son assaut par Caithe, la base n'était pas facilement prenable. Des dispositifs de sécurité, tels que des sols électriques ou des générateurs d'holopirates furent mis en place par Scarlet, qui avait par ailleurs posté plusieurs de ses lieutenants pour empêcher la progression d'éventuel curieux. C'est ainsi que le duo Slique et Sparkie montait la garde à l'entré de la base, au milieu des limons que Slique détestait tant. Caithe se fit piégée par Scarlet alors qu'elle la recherchait. C'est alors que Scarlet menaça de divulguer un secret sur Caithe que personne ne connaissait, ni même Faolain.

Cependant des héros réussirent à la libérer, après avoir combattu un terrifiant hybride mécanique et végétal, le coeur mécanique. A partir de là, l'Adjointe Turma pu intervenir, en débarquant d'un aéronef pour prendre contrôle de la base. Cependant Scarlet avait déjà quitté les lieux.


A lire aussi

Tour des Cauchemars.pngLa tour des Cauchemars - 29 octobre 2013[modifier]

Peu après les festivités d'Halloween, Kasmeer Meade et Marjory Delaqua, enquêtèrent sur des évènements troublant aux Collines de Kessex. En effet, les Kraits semblaient s'atteler à un travail au Lac de Viathan. Ils avaient coupé tous les arbres des collines avoisinantes et stockaient leur bois près du Repaire de la sorcière sanglante, mais d'étranges murs invisibles empêchaient quiconque de s'approcher. Certains envouteurs parlaient d'un sortilège puissant et Kasmeer se mit en tête de le dévoiler. Marjory demanda au Sergent Walters des Séraphins du Fort Salma de les accompagner pour faire face à d'éventuels dangers.

Lors d'un de ses essais, Kasmeer réussit à percer le voile qui cachait ce que les Kraits construisaient. A leur grande stupéfaction, c'était une immense Tour, faite de bois qui montait jusqu'au ciel, où fleurissait à son sommet un rejeton toxique qui déversait ses Spores toxiques dans les régions aux alentours. C'est alors que de nouveaux ennemis firent leur apparition pour protéger la tour. Sylvaris des Cauchemars et Krait des profondeurs s'étaient alliés, créant l'Alliance toxique. Le sergent Walters amena des renforts, mais elle fut victime d'hallucinations due aux spores, la faisant voir des attaques centaures. Après avoir été maîtrisée par ses propres alliés, elle décida d'écourter son intervention à cause du poison.

Kasmeer et Marjory, se retirèrent alors au camp de la Crête du tonnerre pour avertir le monde de la situation. En quelques instants, les collines, jadis verdoyantes, et le lac, autrefois d'un bleu pur, se virent transformés en terre maladive ainsi qu'en eau empoisonnée et croupie. Selon Marjory, la tour devait cacher quelque chose de précieux, assez pour créer cet édifice. Cependant, il était impossible de pénétrer dans cette tour. Puisque sa base était envahie de spores qui intoxiquaient tout ceux qui osaient approcher. Marjory, étant une experte en poison et antidote, elle commença à élaborer une antitoxine. Il lui fallait cependant beaucoup de spores intactes pour servir de base à son antitoxine. De plus, la tour répandait des rejetons toxiques, partout en Tyrie, répandant les spores dans toutes les contrées. En plus de provoquer des malaises et une toux aiguë, ce poison provoquait de fortes hallucinations.

Le Prieuré de Durmand, intrigué par l'alliance de deux races xénophobes, envoya l'Arcaniste Dolja enquêter. Elle comprit que quelqu'un leur avait promis quelque chose d'important à leurs yeux. Tous les soupçons se portèrent sur Scarlet Bruyère, étant déjà à l'origine de l'Alliance de la Fusion et des étherlames. Les seuls objets capables d'attirer l'attention des Kraits de cette manière n'étaient autres que les obélisques Krait. Le prieuré conclut donc que Scarlet avait promis aux Kraits des éclats d’obélisque krait s'ils s'alliaient à la cour des cauchemars.

A lire aussi

Au coeur des Cauchemars (succès).pngAu coeur des Cauchemars - 12 novembre 2013[modifier]

Grâce aux spores rassemblées, Marjory réussit à créer un puissant antidote. Elle s'en servi pour rendre l'accès à la tour possible, en postant à sa base des purificateurs d'air. Elle envoya rapidement une équipe pour pénétrer dans la tour, mais l'expédition tourna mal et aucun de ceux qui étaient partis revint. Elle décida donc de rassembler le plus de héros possible pour les sauver et détruire la tour qui empoisonnait toujours les alentours.

Cependant, la tour était grande, bien gardée et envahie par les spores. Marjory avait pour but d'accéder au cœur de la tour, et, depuis son sommet, la détruire de l'intérieur à l'aide de l'antitoxine.

La tour montait sur trois vastes étages, infestés de spores, d'araignées, de créatures mécaniques, de guivres toxiques et autres créatures malfaisantes. Certains se plaignaient de se faire attaquer par leurs propres hallucinations. Les équipes avaient aussi dénombré douze chambres des Cauchemars, où étaient enfermés des innocents, et où Scarlet prenait soin de narguer les aventurier sur leurs propres histoires à l'aide des hallucinations causées par les spores.

Scarlet attendait au sommet de la tour. Après avoir avoué être derrière les récents maux de la Tyrie, elle s'enfuit en libérant sa dernière expérience l'Hybride toxique, une créature ressemblant à un Krait au premier abord, mais évoluant et mutant à une vitesse ahurissante. Suite à cela, Marjory injecta l'antitoxine dans la tour. Mais cela n'eut pas autant d'effet que prévu, et les réserves d'antitoxine furent en grande partie utilisées dans la tour.

A lire aussi

Fractales des Brumes (succès).png Fracture - 26 novembre 2013[modifier]

Ellen Kiel, récemment élue au Conseil du capitaine, dut tenir ses promesses de campagne, notamment celle d'enquêter sur l'explosion du Réacteur de Thaumanova. Elle s'introduisit dans le laboratoire de Dessa et réquisitionna son aide : grâce à la technologie développée par la savante asura, un groupe de volontaires pourrait revivre les moments ayant précédé la catastrophe. Devant les menaces de Kiel de la traîner hors du laboratoire pour la jeter en prison, Dessa fut bien forcée d'accepter, dévoilant au passage qu'elle n'avait pas quitté l'Observatoire depuis 25 ans. Concentrée sur ses recherches, elle n'avait donc pas eu vent des événements récents, y compris l'accident de Thaumanova, où travaillaient certains membres de son ancienne côterie.

L'expérience permit de découvrir qui se cachait derrière l'explosion du réacteur, en recréant le laboratoire avant l'accident. Le réacteur fonctionnait à plein régime et fournissait des données sur les "lignes de forces" qui sillonnent la Tyrie. L'Enqueste, avec qui travaillait Scarlet à l'époque, mena une opération visant à voler des informations concernant ces lignes de force. Lorsque Scarlet estima avoir tiré assez de connaissances, elle décida de faire sauter le réacteur, provoquant alors de grandes anomalies dans ce lieu instable et extrêmement dangereux. Dessa elle-même fut choquée par ce qu'elle vit, notamment en voyant les cadavres de ses anciens camarades.

Les tentatives de Dessa et de sa côterie d'explorer plus avant les Brumes avaient créé des instabilités dans les Fractales, qui subirent d'importants changements.

Pendant ce temps, la Tour des Cauchemars tenait toujours bon, résistant à l'antidote. Des mystérieuses sondes portant l'inscription "NE PAS TOUCHER" furent aussi repérées un peu partout en Tyrie, jusque dans la baie de l'Arche du Lion. Ces machines étaient dotées d'une technologie capable de tenir à distance toute personne tentant de s'en approcher.

La fin des Cauchemars (succès).pngLa fin des Cauchemars - 10 décembre 2013[modifier]

L'immense Tour qui empoisonnait les collines de Kessex tenait toujours bon, alors que les réserves d'antidote diminuaient à vu d'oeil. Marjory Delaqua décida d'aller à nouveau au sommet de la tour pour comprendre pourquoi elle ne faiblissait pas. Un fois au sommet, elle réfléchit et analysa les alentours. Un passage secret fut découvert, menant à un repaire de Scarlet. C'était un petit laboratoire, différent de son usine d'armement ou ses bases étherlames. Divers objets de test jonchaient le sol: Un factionnaire mécanique hors service, un terminal étherlame, une gousse toxique et une caisse réfrigérante, entre autres.

Marjory Delaqua compris que quelque chose interférait avec l'antidote et empêchait celui-ci d'atteindre le centre de la tour. Après avoir résolu une énigme avec les différents éléments présent dans le laboratoire, Marjory Delaqua put briser le sceau des arcanes et la dose finale put être injectée.

Le groupe eut à peine le temps de sortir, que l'antitoxine atteignit le coeur de la tour. L'effet fut immédiat. La tour vacilla, puis chuta. Elle arrêta par la même occasion de répandre ses spores aux alentours. Cependant, les environs restaient encore pollués par le pollen toxique.

Pendant ce temps, toutes les informations disponibles sur Scarlet furent rassemblées, pour comprendre ses motivations, encore inconnues.

Le merveilleux atelier du fabricant de jouets.pngUn très joyeux Hivernel - 10 décembre 2013[modifier]

La chute de la tour des cauchemars concordait avec l'arrivée d'Hivernel. Le fabriquant de jouet Tixx tenta de ramener la joie aux habitant, s'angoissant de savoir Scarlet vivante et redoutant son prochain plan. Pendant ce temps. Ho-Ho-Tron, de son vrai nom Job-o-Tron et son "camarade" Marcello DiGiacomo tentaient de payer leurs dette envers le Promontoire divin qui les accusait d'avoir aider Scarlet lors du Chaos mécanique, alors que ceux-ci étaient en réalité prisonniers de la Sylvari. Leur stratégie était de mendier quelques pièce pour les ramener aux enfants du promontoire, afin qu'ils puissent profiter des festivités eux aussi.

Les origines de la folie (succès).pngLes origines de la folie - 21 janvier 2014[modifier]

Les sondes posées en Tyrie fonctionnaient toujours. A la Côte de la marée sanglante, elle provoquèrent le réveil d'une immense guivre à trois têtes, puissante et extrêmement résistante. Cependant, la guivre n'était pas le seul problème qu'endurait la Tyrie. Scarlet lança des tests au Passage de Lornar. Une immense Marionnette mécanique avait été mise en place par la Sylvaris. Elle ressemblait à s'y méprendre à un factionnaire mécanique, hormis la taille de cette immense créature. Pilotée par une imposante plateforme volante, cette marionnette tenait à l'aide de cinq fils, un pour chaque membre et un pour la tête. Scarlet avait créé une machine à son image ; tous les héros paraissaient si misérables face à elle.

En plus de la marionnette, Scarlet testait un étherocanon, qui se chargeait au fur est à mesure en sacrifiant des créatures mécaniques . Ce canon, extrêmement puissant, visait toutes les personnes aux alentours, ne leur laissant aucune chance de survie. Pour empêcher cette machine de faire des dégâts, les experts du Prieuré utilisèrent des golems pour pirater les portails et détruire les générateurs présents sur des plateformes volantes. Pour anéantir les héros, Scarlet envoya donc toute ses troupes.

Les troupes se rassemblèrent à l'Arche du Lion pour établir une stratégie. C'est à ce moment là que Rox remit à Rytlock le morceau de queue de dragon qu'il lui avait demandé. Légèrement impressionné, le Charr mis au défi Rox de tuer Scarlet pour intégrer sa troupe, idée qui mit mal à l'aise Braham, considérant cela comme une trahison. Logan Thackeray amena une petite asura qu'il avait trouvé sur le champs de bataille. Il s'agissait de Taimi, une asura de 13 ans sous la responsabilité de Zojja. Elle se fit passer pour une amie de Braham pour échapper aux Séraphins. Elle semblait passionnée par Scarlet et ses travaux et c'est pour cela qu'elle se rendait à la zone d'atterrissage de la Marionnette avec son golem Piteux. Ce jour-là, Kasmeer aurait du fêter les quartantes cinq ans de son père. Mais celui-ci était mort en prison, croulant sous les dettes à cause de son fils Kyle.

Au même moment, le Prieuré découvrit un passage secret dans la grotte passant en dessous de leur base. Il s'agissait du Repaire secret de Scarlet. A l'intérieur, se trouvaient des schémas, certains représentant des concepts d'arme de Scarlet, d'autres des projets inaboutis. Scarlet avait, dans un élan de folie, griffonné des dessins incompréhensibles en rouge vif. Certains pensaient qu'elle tentait à mettre en image ce qu'elle ressentait et ce qu'elle avait vu dans la machine d'Omadd. Parmi tout le bazar, se trouvait un portrait d'Omadd, lacéré à la dague. Dans un coin, il y avait un fauteuil rouge, à l'aspect confortable, tourné vers une paroi de la grotte, face à une console nécessitant un mot de passe. Il y avait aussi, à même le sol, des coffres, ne s'ouvrant qu'avec leurs clés respectives, dont les fragments se trouvaient sur les adversaires lors du combat contre la Marionnette.

Dans ces mystérieux coffres, se trouvaient les fragment du Journal de Scarlet Bruyère, où elle racontait les débuts de sa folie, après avoir tué Omadd. Ce journal cachait un code secret permettant de lancer la console. Aussitôt, un écran holographique s'alluma, laissant apparaître d'abord un plan d'une grande foreuse, le Percegarde, puis la carte de la Tyrie avec l'emplacement des sondes, et enfin une carte représentant l'Arche du Lion entourée et des flèches pointant la base de chaque Ordre.

A lire aussi

La lisière des Brumes (succès de Monde Vivant).pngLa lisière des Brumes - 4 février 2014[modifier]

Alors que tout le monde était concentré sur ces deux terribles menaces, Scarlet lança une attaque contre L'Arche du Lion à l'aide des ses étherlames. Cette attaque visait en fait à faire s'échapper Mai Trin, qui était détenue en prison au Fort des Veilleurs depuis son arrestation.

Malgré les efforts de la Garde du Lion, les pirates réussirent à s'enfuir, non pas en aéronef, mais à travers un nouveau portail apparu au sein même de l'Arche, menant aux Brumes, à la Lisière des Brumes, lieu qui n'est pas dans la juridiction de la garde du Lion. Quant à Canach, le sylvari aurait pu profiter de la pagaille ambiante pour s'enfuir, mais il a préféré rester car, emprunt de remords, il tentait de racheter sa conduite, révélant par ailleurs ne plus vouloir retourner à la Crique de Sud-Soleil, et avoir connu Ceara, mais ne l'avoir jamais appréciée. Autre chose attira l'attention du Shérif Siriam, la sonde se trouvant dans l'Arche du Lion avait changé de couleur, virant du rouge au vert. Taimi, la jeune asura curieuse et admirative de Scarlet, se rendit aussitôt dans ce nouveau territoire flottant au dessus des champs de bataille des brumes. Braham, ayant la responsabilité d'elle, dut aussi faire le voyage, ce qui n'empêcha pas Taimi d'avoir un accident, sauvé de justesse par son golem Piteux. Les Brumes étaient envahies par les étherlames.

Pendant ce temps, Kasmeer, Marjory et l'Emissaire Vorpp avaient réuni divers indices sur Scarlet et ses agissements. Ils se mirent à assembler les pièce du puzzle.

Après réflexion, tout devint clair.

Ceara, après de nombreux enseignements de toute les races, réussit à accéder aux prestigieuses universités asuras. Elle était fascinée par la conception de la dynamique, par la définition de l'alchimie éternelle de la synegétique et par l'adaptabilité de la statique. Cependant, la sylvari déplorait la lenteur des recherches de ces universités, et elle se tourna vers l'Enqueste, donnant des résultats beaucoup plus rapidement. Omadd Rappela un jour Ceara pour tester une nouvelle machine, qui aurait comme fonction de permettre d'explorer l'alchimie éternelle. Lorsque Ceara entra dans la machine d'Omadd, elle vit quelque chose qui l'observa en retour. Cette chose semblait la hanter au point de commencer à la contrôler. Quand Ceara sortit de la machine, elle demanda à se faire appeler Scarlet, et tua Omadd en "remerciement". Peu de temps après, elle alla chercher des informations sur des lignes de forces au réacteur de Thaumanova, avant de le faire exploser avant de s'enfuir.
Scarlet devait s'armer de la meilleur manière possible. Elle combina la technologie Draguerre avec le feu de la légion de la flamme pour créer de nouvelles armes, et concevoir les sondes sillonnant la Tyrie. Cette nouvelle alliance, créée par la soif de pouvoir de deux races bellicistes donna l'Alliance de la Fusion.
Scarlet, à ce moment là toujours inconnues des autorités, comprit qu'il lui faudrait une force de frappe rapide, efficace et discrète. Elle promit à des pirates des trésors abondants s'ils se mettaient à sa solde, et elle utilisa des relations avec l'Enqueste pour créer des technologies nouvelles pour armer ses pirates, enfin, elle vola des aéronefs aux pactes pour permettre à ses pirates de se déplacer. Les Etherlames étaient nés.
Tandis que son plan avançait, Scarlet imagina un moyen d'augmenter son importance d'un point de vue politique dans la Tyrie. Elle choisit d'utiliser le Conseil du Capitaine, influant et populaire. Elle organisa donc un attentat durant la foire du dragon, visant à tuer Théo Ashford pour créer un poste vacant au conseil. Cependant, elle ne pouvait pas l'occuper elle-même, et elle décida d'envoyer la chef de ses étherlame, Mai Trin pour prendre cette place. Ce fut le premier échec de Scarlet, car elle apprit que son pion avait été démasqué puis capturé par la Garde du Lion.
Lors du Jubilé de la reine, Jennah avait fabriqué des factionnaires mécaniques, ayant pour base les créatures de vapeur qui envahissaient le passage de Lornar. Ce fut une aubaine pour Scarlet qui prit le contrôle de ces créatures à la "loyauté" sans égal. Mais pour prendre personnellement la tête des factionnaires mécaniques, elle eut besoin d'intervenir elle-même, se révélant au grand jour dans le chaos mécanique. Depuis ce jour, les autorités désignèrent Scarlet comme l'ennemi public n°1.
Cependant Scarlet ne s'était pas arrêtée là et avait créé une usine étherlame pour construire la plus grande flotte d'aéronef possible. Cette flotte était si grande qu'aucune ville ne pouvait la contrer.
Scarlet profita de son séjour à la Tonelle du Crépuscule pour passer un accord avec la Cour des Cauchemars. Il ne lui restait plus qu'à ralier les Krait, avec des fragments d'obélisques, pour créer sa dernière alliance, et pas des moindres: L'Alliance toxique.
Le but de cette alliance était de créer et garder cette tour des Cauchemars. Celle-ci répandait un poison puissant qui intoxiquait tous les alentours. Mais quand Marjory créa un antidote, Scarlet s'en servit pour améliorer son poison et en créer un bien pire. Marjory avait réussit à mettre la main sur en extrait de ce poison, extrêmement volatil et dangereux, mais surtout résistant à l'antitoxine. Il fut baptisé miasme. Sa capacité à se répandre dans l'air lui permettait de couvrir une très grande zone, comme une ville.
La marionnette détraquée était, selon les dires de Scarlet, un test; celui de l'étérolaser. Les premières utilisation firent beaucoup de dégâts, le laser pouvant en effet couvrir un très large zone. Marjory pensait que Scarlet s'en servirait pour attaquer un lieu de très vaste.
Lorsque Scarlet mit en place les sondes, celles-ci se mirent à chercher. Selon Taimi, elles cherchaient les lignes de forces qui intéressaient Scarlet. En sondant le sol, elles ont réveillé la guivre à trois tête. La sonde ayant changé de couleur à L'Arche du Lion indiquait que ce que Scarlet cherchait se trouvait dessous.

Ils comprirent donc que Scarlet ne s'arrêterait pas là, et que son but était en fait l'Arche du Lion. Kiel fut avertie, mais elle ne parvint pas à convaincre le Conseil du Capitaine à lever des défenses, laissant la ville à l'état de cible facile...


A lire aussi

Les réfugiés de l'Arche du Lion (succès).pngLes réfugiés de l'Arche du Lion - 18 février 2014[modifier]

L'impensable se produisit. En quelques instants, la flotte étherlame fit irruption dans L'Arche du Lion, l'Alliance de la Fusion s'empara du Fort Marrin et l'Alliance toxique des quartiers est. Les serviteurs de Scarlet utilisèrent des conteneurs de Poison miasmatique pour asphyxier toute la ville tandis que les gardes, débordés, tentaient de faire face tant bien que mal à la menace. Scarlet assistait à ce spectacle funeste du haut du Percegarde, l'immense aéronef qui tirait les ficelles de la Marionnette mécanique. Cependant, la marionnette n'était pas au combat, Scarlet l'avait abandonnée au Passage de Lornar. A la place, elle avait placé une foreuse géante, qui se mit à creuser dans l'eau, à l'emplacement de la sonde ayant virée au vert.

Les autorités eurent du mal à évacuer les citoyens hors de la ville dévastée car de nombreux bâtiments furent détruits et avaient chuté sur les chemins. Les gardes, mal informés quant aux dangers du miasme, furent nombreux à périr de ce poison mortel.

Le Capitaine Shud ferma les portails menant aux villes mais créa un portail d'urgence vers la base du Prieuré de Durmand, afin de permettre aux habitants du quartier est de s'enfuir. L'heure n'était pas à la défense, mais à la fuite...

Trois camps de réfugiés furent créés pour accueillir les habitants de la ville, un aux Champs de Gendarran, près du Fort des Veilleurs, un autre au Passage de Lornar, près du prieuré de Durmand et un troisième à la Côte de la marée sanglante, aux alentours de la Chapelle des Secrets. Les marchands et autres commerçants allèrent s'installer au fort des Veilleurs.

Tous pleuraient leurs pertes, ou s'inquiétaient pour leur avenir, sans abris, souvent blessés, physiquement et psychologiquement. Le Conseil du Capitaine déplorait le manque d'aide de ses alliés ; Le Promontoire divin n'avait envoyé que trois Montgolfières alors que les Tengus tiraient sur quiconque s'approchait des portes de leur territoire. Quant à Evon Grincelame, il fut forcé d'approvisionner en armes la Garde du Lion, alors qu'il tentait de les prévenir du danger depuis plusieurs mois.

Refusant de perdre Fort Marrin, Magnus Poings Sanglants resta superviser la défense, mais il fut contraint à fuire à bord de l'aéronef d'Ellen Kiel après avoir perdu un oeil à cause du miasme.

Les opérations de sauvetage ne purent sauver tout le monde, et beaucoup moururent du poison, ou de la main des armées de Scarlet, comme Robert Trinitie, Doc Halvern ou encore Jikk le marchand.

Le symbole de l'union des races était en cendres. La capitale économique et cultuelle de la Tyrie était en ruines. L'Arche était perdue.


A lire aussi

La bataille pour l'Arche du Lion (succès).pngLa bataille pour l'Arche du Lion - 4 mars 2014[modifier]

Le miasme, bien que dangereux, était volatil, et le vent finit par le dissiper. Les force de L'Arche du Lion s'empressèrent donc de mener une contre offensive visant Scarlet. Les derniers civils vivant étant évacués et les gardes n'ayant plus à craindre l'intoxication, la bataille pour l'Arche du Lion était lancée.

Scarlet envoya de nouveaux champions pour protéger sa foreuse, comme un Chaman de la fusion, un Amiral étherlame ou encore un Sorcier toxique. Mais sa principale défense résidait en ses chevalières mécaniques. Ces factionnaires mécanique de grande taille étaient armées d'un marteau de fabrication étherlame et existaient sous trois versions : dynamique statique et synergétique. Chaque chevalière n'était vulnérable qu'aux héros ayant traversé des champs d'affinité, ces chevalières étaient de bonnes défenses pour la Sylvari.

Ces créatures mécanique gardaient des portails primaires, utilisables que si les trois chevalières étaient tombées. Ces portail ne rfonctionnaient en effet qu'avec les créatures en affinité avec la lumière primaire.

Les portails menaient sur le Percegarde, où la sylvaris s'affairait à des calculs alors que la folie semblait la ronger. Voyant sa foreuse envahie, elle lança un hologramme primaire gigantesque à son image. Cependant, cet hologramme ne fit pas le poids face aux héros, bien décidés à en découdre. Scarlet dut envoyer trois hologrammes, statique, dynamique et synergique, qui furent cependant aussi détruits, à son grand désarrois. Celle-ci lança alors un hologramme ultraviolet, bien plus puissant que les précédents, qui explosa à sa destruction, blessant gravement la sylvari qui dut se réfugier dans la foreuse, au poste de contrôle.

Elle fut vite rejoint de Braham, Rox, Kasmeer et Marjory, décidés à en finir une fois pour toutes. Scarlet, à terre, refusait d'abandonner. Elle prétendait que le monde allait succomber à son nouveau maitre, et qu'il était bien trop tard pour changer les choses. Cependant, ses paroles ne furent pas prises au sérieux par l'ensemble du groupe. Marjory et Brahamm s'approchèrent pour infliger le coup de grâce, mais Scarlet fut plus rapide, envoyant un éclair qui brisa la jambe de Braham et laissa Marjory au sol, inerte. Rox décida pour la première fois de désobéir aux ordres de Rytlock lui disant de tuer Scarlet à tout prix, en restant en retrait pour soigner son ami norn. Kasmeer, quant à elle, essaya de réanimer Marjory, mais, n'y parvenant pas, fut empreinte d'un élan de rage dévastatrice et attaqua Scarlet. A ce moment-là, l'écran de contrôle du Percegarde se mit à réagir, indiquant avoir trouvé ce qu'il cherchait dans le sous-sol de l'antique Arche du Lion.

Scarlet se défendit avec quelques grenades, tandis que Kasmeer tentait d'abaisser son bouclier à l'aide de ses illusions. Finalement, malgré les efforts de la sylvari, le coup fatal fut porté et Scarlet eut le temps de dire ses dernier mots avant de mourir, son dernier rire dément encore inscrit sur ses lèvres.

Kasmeer se précipita alors sur Marjory, la croyant morte. Mais celle-ci reprit ses esprits et l'embrassa.

Cependant, tout n'était pas finit, car la foreuse continuait son ouvrage. Elle atteignit sa cible quelques seconde plus tard; un noeud de ligne de force. Ceci causa une immense explosion, illuminant le tracé de nombreuses lignes de force de Tyrie. Une d'elle atteignit la gueule d'une créature géante, qui se réveilla, poussant un cri qui s'entendit à des kilomètres à la ronde. De nombreuses personnes le comparèrent à celui d'un dragon mais personne ne vit réellement la créature.


A lire aussi

La bataille pour l'Arche du Lion (succès).pngLa bataille pour l'Arche du Lion : les lendemains - 18 mars 2014[modifier]

Peu après la mort de Scarlet, ses troupes se retirèrent, laissant seul le Percegarde. Celui-ci finit par exploser, détruisant les dernières structures encore debout de L'Arche du Lion. Le siège étant brisé, la Garde du Lion reprit possession de la ville, dévastée. La garde empêcha les citoyens de pénétrer dans ce qui restait de leur ancienne ville pour limiter les pillages, déjà nombreux.

Des mémoriaux furent érigés dans la ville. L'un d'eux faisait l'éloge des valeureux héros ayant combattu contre la Sylvari folle, un autre honorait la mémoire des victimes du siège, un dernier rassemblait les annonces des citoyens ayant perdu leur famille et essayant désespérément de retrouver ceux qui comptaient pour eux. Certaines de ces annonces furent faites par des enfants d'âge extrêmement bas.

Des ouvriers s'attelèrent à la reconstruction de l'Arche, en commençant par déblayer les débris présents au sol. Magnus Poings Sanglants était plutôt pessimiste quant à l'avenir de la ville, craignant des mouvements de violence, et envisageant même d'abandonner les ruines pour en construire une nouvelle.

Pendant ce temps, Braham, Rox, Kasmeer Taimi et Marjory se retrouvèrent pour fêter leur victoire contre Scarlet. Ce fut à cette occasion de Marjory présenta sa soeur Bélinda, une Séraphine.

C'est dans ce contexte que s'acheva la première saison du Monde vivant.

A lire aussi

Voir aussi[modifier]


Icone étoile histoire vivante.png Monde vivant
Saison 1 du Monde vivant Saison 2 du Monde vivant Saison 3 du Monde vivant Saison 4 du Monde vivant