Cantha

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Gwwlogo.png Cet article concerne ou mentionne des événements s'étant déroulés avant ou pendant Guild Wars 1.

Cantha, aussi connu sous le nom de l'Empire du Dragon, est une vaste contrée située au sud-ouest de la Tyrie, de l'autre côté de l'Océan infini. C'est a priori la nation humaine la plus ancienne, des légendes canthiennes voulant que ses fondateurs proviennent de terres plus au sud encore.

Son dernier empereur connu est Usoku, successeur de l'Empereur Kisu. Menant une politique isolationniste et xénophobe, il unifia de force les minorités Kurzicks et Luxonnes, les réintégrant à l'empire, avant de chasser toutes les créatures non-humaines ainsi que les étrangers hors des frontières de l'Empire. Les mécontents et les dissidents furent forcés de s'exiler, et beaucoup trouvèrent refuge en Tyrie.

De plus, lorsque Zhaitan se réveilla, son armée de trépassés prit le contrôle du Détroit de Malchor et bloqua tout trafic maritime, si bien qu'il n'y a eu aucun contact avec l'empire depuis plus de cent ans, sauf pour les quelques naufragés occasionnels qui se sont échoués sur les rives de la Côte Ternie.


Géographie[modifier]

Cantha est constitué par une multitude de paysages très différents, mais se caractérise surtout par l'impact de son exploitation par les humains. Cette expansion parfois destructive a été la cause de nombreux conflits, en particulier avec la nation Tengu.

Ile de Shing Jea[modifier]

L'archipel de Shing Jea est constitué d'une grande île entourée par de plus petits îlots, situés à la pointe nord du continent canthien. Autrefois exploitée pour son bois, Shing Jea est depuis devenue un territoire principalement agricole, partagé par les humains, les tengus, les yetis et les nagas. L'île est connue à travers le monde pour son monastère, qui a formé nombre de générations de héros.

Cité de Kaineng[modifier]

Originellement fondée sur la pointe nord du continent, la cité de Kaineng s'est démesurément étendue au cours des siècles, jusqu'à atteindre près de la moitié du territoire de l'empire. Cette expansion s'explique entre autres par les flots de réfugiés causés par les Vents de Jade de 872 Ap.E.. L'arrivée massive de ces nouveaux habitants dépourvus de tout vit la création de quartiers entiers, en grande partie composés d'habitations précaires et entassées les unes sur les autres, autour des grandes structures commerciales et religieuses déjà en place. Le centre historique de la ville, situé au nord, abrite le palais impérial et le port.

Forêt d'Echovald[modifier]

La Forêt d'Echovald est de loin la plus vaste de tout Cantha, si tout au moins on peut encore la qualifier de forêt : lorsque les Vents de Jade touchèrent ces terres, toute la végétation se changea en effet en pierre. Demeure ancestrale des Kurzicks, qui se sont taillés dans ses arbres pétrifiés de véritables cathédrales de pierre, elle abrite également des ruines plus anciennes dont l'origine demeure mystérieuse. Depuis la seconde défaite de Shiro en 1072 Ap.E., il semblerait néanmoins que la nature reprend ses droits et que des espèces végétales bien vivantes se réveillent dans le sous-bois.

Mer de Jade[modifier]

Initialement nommée ainsi en raison de ses flots bleus-verts, cette mer fut changée en pierre par les Vents de Jade, qui tuèrent au passage des centaines de nagas et obligèrent les Luxons à repenser leur mode de vie, jusque là marin. La mer est depuis devenu une gigantesque carrière, son jade extrait pour sa beauté et ses propriétés magiques. Des rumeurs veulent que, depuis la seconde défaite de Shiro, la Mer de Jade retourne à son état liquide initial.

Histoire[modifier]

Les plus anciens témoignages d’une activité humaine sur Cantha datent de 786 Av.E., lorsque les premiers humains s’établirent sur la côte nord du continent. En 510 Av.E., les tribus canthiennes, s’unirent sous le pavillon d’un même chef, Kaineng Tah et fondèrent l’Empire du Dragon, avec Kaineng pour empereur. Quarante-six ans plus tard, Kaineng Tah mourut dans des circonstances demeurées mystérieuses et son fils, l’impitoyable Yian Zho, lui succéda. Durant le règne de Yian, les tribus des Luxons et des Kurzicks devinrent des nations indépendantes et firent sécession de l’Empire du Dragon. Néanmoins, après un bref mais brutal conflit armé, elles furent contraintes de demeurer vassales de l’Empire. C’est également durant cette période que naquit une hostilité féroce entre Luxons et Kurzicks, qui perdura pendant plus d’un millénaire. Après le règne de Yian Zho, Cantha demeura relativement isolée, ne s’ouvrant au commerce avec Elona et la Tyrie qu’en 221 Av.E., lorsque ses ressources devinrent insuffisantes pour subvenir au besoin de sa population croissante.

En 872 Ap.E., le 26e empereur de Cantha, Angsiyan, fut assassiné par son plus proche garde du corps, Shiro Tagachi. Celui-ci avait été manipulé et corrompu par un démon d’Abaddon déguisé en diseuse de bonne aventure, qui avait prédit à Shiro que l’empereur finirait par le tuer. Au moyen de rituels interdits, Shiro consuma la force vitale de l’empereur et les pouvoirs magiques qui lui avaient été conférés par la déesse Dwayna. Il fut néanmoins vaincu dans les moments qui suivirent par trois vaillants champions : le Luxon Archemorus, le Kurzick Saint Viktor et l’assassine Vizu. La mort de Shiro devait néanmoins avoir des conséquences catastrophiques : son dernier cri d’agonie, chargé de la magie qu’il avait absorbé, pétrifia une partie du continent canthien et demeura dans l’histoire sous le nom de Vent de Jade.


Attention : La section masquée ci-dessous révèle l'intrigue de la deuxième campagne de Guild Wars, Factions.
Deux cents ans plus tard, l’esprit de Shiro Tagachi revint sous la forme d’un émissaire et tenta de revenir à la vie. Au lieu de remplir son devoir d’émissaire en guidant les âmes des défunts vers les Brumes, il les forçait à le servir sous la forme de Shiro’ken. Sa quête à travers les lieux de savoir canthiens causa une terrible épidémie, qui réduisait ses victimes à l’état de créatures assoiffées de sang surnommées Affligées. Shiro fut finalement vaincu par un groupe de héros, avec l’assistance de nombreux citoyens canthiens, y compris des Kurzicks et des Luxons, ainsi que le dragon Kuunavang. Il avait néanmoins réussi à atteindre son objectif de reprendre forme humaine en tuant Maître Togo, le demi-frère de l’Empereur Kisu, et en utilisant son sang pour le rituel. Au terme de cette seconde défaite, Shiro fut changé en statue de jade et son âme fut condamnée à résider au Royaume du Tourment.

A la suite de ces événements, un nouveau corps administratif fut fondé. Le Ministère de la Pureté reçut la tâche de s’occuper de tout ce que les autres ministères célestes avaient jusque-là négligé : débarrasser Cantha des Affligés, mais également du crime organisé et de toute autre forme de violence. Les premiers mois d’existence de ce nouveau ministère furent néanmoins marqués par une série d’incidents, qui révélèrent les intentions plus que discutables du Ministre en charge. Un groupe de courageux héros parvinrent à mettre fin à ses exactions et le Ministère de la Pureté reprit ses activités de maintient de l’ordre en toute quiétude. Il allait cependant apparaître que le Ministère avait encore un rôle à jouer : ses actions à l’encontre de certaines minorités sociales et ethniques encouragèrent les sentiments xénophobes des Canthiens.

Ces sentiments connurent leur apogée lorsqu’en 1127 Ap.E. l’Empereur Usoku, le successeur de Kisu, effectua une levée d’impôts de plusieurs milliers de pièces d’or afin d’enrôler des troupes suffisantes pour la conquête des territoires Luxonne et Kurzick. Sa campagne réussie, il réintégra de force les deux nations à l’Empire du Dragon, avant de chasser de ses frontières tous les étrangers ainsi que les minorités raciales non-humaines, dont les Tengus. Ces derniers, ainsi que nombre de réfugiés politiques, trouvèrent refuge en Tyrie, tandis que d’autres partirent pour Elona.

Lorsque Zhaitan releva Orr, ses troupes de trépassés coulèrent toute tentative de trafic maritime vers les autres continents. Les Canthiens demeurant en Tyrie, dont les membres de la guilde Xunlai, se retrouvèrent donc isolés de leur patrie, sans nouvelles et sans possibilité d’y retourner. Il est donc impossible de savoir ce qu’il s’est passé sur Cantha depuis.

Empereurs connus[modifier]

Voir aussi[modifier]

Notes[modifier]

  • Cantha n'est pas encore accessible dans Guild Wars 2.
  • Cantha était le cadre de la deuxième campagne de Guild Wars, Factions.
Gwwlogo.png Le Wiki de Guild Wars a un article en anglais sur Cantha.

Régions, villes et zones
Villes     asura
Rata Sum
sylvari
Le Bosquet
humain
Le Promon- toire divin
quelques
L'Arche du lion
norn
Hoelbrak
charr
La Citadelle noire
    Villes
15 Province de Metrica Forêt de Caledon La Vallée de la reine Contreforts du Voyageur Plaines d'Ashford 15
Terres sauvages de Brisban Collines de Kessex Congères d'Antreneige Plateau de Diessa
20 20
25 25
Champs de Gendarran Passage de Lornar
30 30
Champs de Ruine
35 35
Hinterlands Harathis
40 40
Falaises de Hantedraguerre Les Steppes de la Strie flamboyante
45 45
Côte de la marée sanglante
50 50
Chutes de la Canopée Marais de fer
55 55
Marais de Lumillule
60 60
Mont Maelström Montée de Flambecœur
65 65
70 70
Détroit de la dévastation Détroit des gorges glacées
75 75
Saut de Malchor
80 80
Rivage maudit Crique de Sud-Soleil Cimesèche Les Contrées sauvages d'Argent Orée d'émeraude Bassin aurique Profondeurs verdoyantes Repli du Dragon
Marais de la pierre de sang Baie des braises Confins de Givramer