Hylek

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Dessin conceptuel d'un hylek
Icône Hylek.png

Tekk fut le premier à mourir — après deux jours — fiévreux et délirant tout du long. Il n'avait subi qu'une seule blessure de la lance d'un des hommes-grenouilles. J'ai récolté un échantillon de poison de la blessure, ce qui est utile, mais nous n'aurions jamais du faire confiance aux Durotl

— Journal de recherche de Flubb, marchand asura (publication posthume)

Les Hyleks sont une race de batraciens qui vivent dans tout type d'eau, mais préfèrent les régions marécageuses. Où qu'ils décident de s'établir, les hyleks se reproduisent à une vitesse alarmante. Autrefois reclus et xénophobes, les hyleks se sont désormais répandus au-delà de leurs terres natales.

Biologie[modifier]

Dès la naissance, les hyleks sont en compétition avec leurs frères et sœurs pour obtenir nourriture et habitat. Les survivants gagnent en agressivité tandis que leur corps commence à produire les toxines qu'ils utilisent pour chasser, se protéger et combattre leurs rivaux. Ils sont des survivants pleins de ressources, des guerriers féroces et des maîtres des poisons.

Le terme hylek désignait autrefois une seule de leurs tribus ; toutefois il s'est étendu jusqu'à couvrir tous les hommes-grenouilles de la Tyrie, même parmi les hyleks eux-mêmes.

Habitat[modifier]

Le réchauffement des Cimefroides a transformé de nombreuses régions, de la côte méridionale de la Kryte jusqu'aux rivages d'Orr, en marécages et bayous, des territoires particulièrement adaptés aux hyleks. Ils s'y sont répandus et y ont prospéré, et au fur et à mesure que leur population grandissait, ils se sont emparés d'encore plus de territoires. Ces régions sont toutefois très dangereuses, et les hyleks sont constamment confrontés aux morts-vivants orriens serviteurs de Zhaitan, aux esclavagistes kraits, aux corsaires et aux drakes. Toutefois, la plus grande menace auquel une tribu de hylek peut être confrontée est qu'une tribu rivale s'installe sur le même territoire. Ces incursions dégénèrent souvent en guerre qui ne finit qu'à l'extinction d'une des deux tribus. Malgré tout, les hyleks gagnent en force et nombre à une époque où la plupart des races luttent pour leur survie.

Le cycle de la vie[modifier]

Un guerrier hylek a déjà survécu au plus grand combat qu'il devra mener ; il a vu la mort une centaine de fois. Que lui reste-t-il à craindre après avoir survécu à de tels dangers ?

— Tecpatl, chef des hyleks Quinatl

Les hyleks naissent sous forme de têtards, incapables de survivre par eux-mêmes, et une portée de hyleks compte généralement des centaines, voire des milliers, d'individus. La tribu surveille le développement des jeunes de façon très minimale, forçant les individus à se battre pour leur survie. La nourriture est rare et seuls les têtards les plus agressifs survivent, les autres mourant de faim ou étant mangés par des prédateurs.

Quand la portée atteint maturité, les hyleks organisent un festival servant de rite de passage. Les jeunes hyleks s'y affrontent, montrant leur talent et prouvant leur valeur au sein de la tribu. L'issue de ces compétitions déterminera largement le rôle du hylek au sein de la tribu.

Les hyleks vivent pendant une courte durée, atteignant difficilement quarante ans s'ils parviennent à éviter de mourir de faim ou au combat. Ceux qui parviennent à un âge aussi avancé sont respectés par les leurs, et servent de conseillers ou de juges pour la tribu.

La tribu[modifier]

Les rouges sont méchants ; les bleus sont gentils ; et les jaunes te fichent la paix si tu les laisses tranquilles.

— Une enfant Asura

Les hyleks vivent en petites tribus indépendantes, allant d'une douzaine à quelques centaines d'hyleks. Chacune est dirigée par un chef possédant le pouvoir absolu, mais les chefs qui conservent leur autorité consultent généralement les prêtres et les anciens de la tribu pour éviter que la tribu ne se retourne contre lui.

Les tribus sont très territoriales et s'entraident rarement. Elles se différencient principalement par leur couleur, qui indique aussi l'agressivité de la tribu et la force des toxines sécrétées par ses membres. Avant d'approcher une tribu de hylek, un étranger prudent se renseignera pour savoir s'il sera traité en hôte, en partenaire ou comme une menace à exterminer.

Le soleil[modifier]

Profite bien de chaque instant au soleil, car l'ombre n'est jamais loin derrière toi.

— Ohteca, shaman hylek des Jinotl

Les hyleks vénèrent le soleil comme une divinité. Il n'ont pas de nom pour cette entité, mais organisent de grands festivals et des tournois aux solstices pour célébrer le cycle solaire. Le soleil représente à la fois le bien et le mal pour les hyleks, apportant aussi bien la chaleur et l'abondance que la sécheresse et la famine.

Chaque tribu possède un ou plusieurs prêtres qui "lisent" le soleil dans le ciel. Ces prêtres sont des experts pour prédire le temps qu'il fera, les saisons de pluies et de sécheresse. La capacité des prêtres à prédire le temps avec précision est déterminante dans la prospérité des hyleks.

Alchimie et commerce[modifier]

Tous les hyleks possèdent les glandes toxiques générant un poison mortel. Ils sont eux-mêmes immunisés contre leurs propres sécrétions, ainsi qu'à de nombreux autres poisons. Cela leur permet de procéder à de nombreuses expériences avec des poisons, antidotes, et d'autres matériaux. Leur savoir en fait les alchimistes les plus recherchés de la Tyrie, en particulier par des groupes tels que l'Ordre des Soupirs.

Les marchands hyleks venant des tribus les plus amicales cherchent souvent à échanger leurs décoctions les moins dangereuses contre des biens et des matériaux, créant une économie avec les races qui les entourent. Ils acquièrent la plupart de leurs armes et armures auprès des forgerons des autres races, et leur offrant en échange des potions qui renforcent l'acier ou des potions guérisseuses. De nombreux alchimistes des races plus civilisées recherchent des apprentis hyleks afin d'apprendre d'eux, procédant ainsi à un échange de connaissances.

Tribus connues[modifier]

Notes[modifier]

  • Les Hyleks font partie des races qu'il est possible d'aider durant le chapitre 5 de l'histoire personnelle pour les personnages joueurs humains, norns et sylvaris.
  • Les noms propres Hyleks (aussi bien de lieux que de personnes ou de tribus) se basent sur le Nahuatl, une famille de langage qui s'est notamment répandue en Amérique Centrale et en Amérique du Nord durant l'Empire Aztèque.
  • Il existe au moins une tribu d'Hyleks rouges non-hostile, habitant au Marais de Lumillule.


Galerie[modifier]

Voir aussi[modifier]