Utilisatrice:Gwethelyn/évènements spéciaux et histoire vivante

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Rivage Perdu[modifier]

Le Rivage Perdu ne fait techniquement pas partie de l'Histoire vivante. Cet évènement unique respecte néanmoins le concept et pose des éléments clés à la compréhension des différents événements ultérieurs.

Alors que l'Arche du lion se remettait encore du retour du Roi Dément en Tyrie, une savante asura du nom de Levvi releva des piques d'activité bioéthérique inquiétants dans les eaux de la Mer des Lamentations. La scientifique s'empressa d'aller alerter le Conseil naval, mais celui-ci ne voulu rien entendre : hors de question de fermer le plus grand port commercial de Tyrie pour quelques élucubrations.

Le futur devait néanmoins donner raison à l'asura : à peine quelques jours plus tard, surgirent des eaux de mystérieuses créatures à la carapace plus solide que l'acier. Baptisées "Karkas" par Levvi, ces monstres envahirent rapidement la cité pirate, s'attaquant à ses habitants et à ses bâtiments, malgré les efforts de la Garde du Lion pour les repousser.

Magnus Poings-Sanglants, membre du conseil et chef de la Garde, se chargea hâtivement d'organiser ses troupes : la Garde du Lion s'efforcerait de canaliser le flot des créatures, tandis son officier de confiance, l'Inspectrice Ellen Kiel, aiderait Levvi et sa côterie à trouver un moyen de percer l'exosquelette des monstres. Les héros présents aidèrent l'un des assistants de Levvi, Bardus à rassembler des échantillons et des oeufs de karkas, mais leurs efforts furent soudain mis à mal.

Un Karka ancestral surgit des eaux du port. Juché en haut du phare historique de la Porte du Lion, le monstre mit à terre l'ensemble des défenseurs de l'Arche, avant de détruire son perchoir et de s'enfuir. Dans les jours qui suivirent, le Conseil du capitaine et la Garde du Lion commencèrent à reconstruire la ville, mais aussi et surtout à rassembler des informations qui permettraient de préparer une contre-attaque.

En parlant à Miyani, la gardienne de la Forge Mystique, des héros découvrirent que son résident, le djinn Zommoros le Puissant possédait de précieuses informations sur les mystérieux karkas. Celui-ci les mit sur la piste des représentants de trois peuples ayant déjà croisé le chemin de ces monstres : la quaggan Saballa, le hylek Gukumatz et le largos Fahd al'Eshadhi. Ceux-ci permirent entre autres choses de concocter un acide capable de perforer l'exosquelette d'un karka et d'établir qu'une fois la carapace fendillée, les créatures devenaient plus vulnérables aux attaques.

De son côté, l'Inspectrice Ellen Kiel fut chargée par Magnus Poings-Sanglants de découvrir d'où venaient les monstres. Celle-ci demanda à quelques volontaires d'aller inspecter les débris s'étant échoué sur la plage de Macha dans les jours précédent l'attaque. Des sacs portant la marque du Consortium furent découverts dans les décombres, orientant l'enquête dans une nouvelle direction.

Le Consortium était une jeune entreprise qui avait lancé depuis quelques semaines une campagne d'affichage afin de promouvoir une nouvelle destination pour les vacanciers tyriens. Confronté à des preuves concrètes, le Sous-directeur Blingg finit par avouer qu’une des opérations du Consortium avait mal tourné, mais rejeta la faute sur le Sous-directeur Noll. Un fragment de carte en main, un groupe de volontaire suivi la piste de Noll jusqu’au Comptoir d'Hanto, où celui-ci n’accepta de coopérer qu’une fois contraint et forcé. C’est avec réluctance qu’il révéla aux enquêteurs l’existence de Canach, le chef de la première expédition à avoir exploré la Crique de Sud-Soleil. Ce Cadet sylvari avait depuis tenté de se faire oublier dans la petite ville de Garrenhoff mais, malgré une résistance farouche, fut finalement arrêté par les autorités.

Une fois emprisonné et confronté aux faits, Canach écrivit une déposition sous serment dans laquelle il racontait que durant l'exploration de l'île, son équipe avait identifié une nouvelle espèce végétale et recueilli des échantillons. Se sentant coupable d'avoir provoqué l'attaque des karkas sur l'Arche du Lion, le sylvari remit aux autorités les coordonnées de la Crique ainsi que l'ensemble des notes qu'il avait prise durant son voyage là-bas.

Durant l’enquête, de nouvelles attaques des karkas sur la Spirale de Morgan et Garenhoff laissaient présager que les Karkas n’avaient pas fini d’en découdre et en effet, quelques jours plus, l’Arche du Lion fut envahie pour la seconde fois. La Garde du Lion était néanmoins désormais prête à les accueillir convenablement : avec une nouvelle catapulte ainsi que des fusils équipés de l’acide créé par la côterie de Levvi, à partir de la recette de Gukumatz. Repoussés, les karkas disparurent de nouveau dans les flots de la Mer des Lamentations.

Fort de cette victoire, le capitaine Magnus Poings-Sanglants ordonna à l'Inspectrice Ellen Kiel de mener sur la Crique de Sud-Soleil une expédition qui aurait pour buts de sécuriser l'île mais également de mettre un terme à la menace du Karka ancestral.Aidée par un large nombre de héros venus des quatre coins de la Tyrie, Kiel établit une série de routes, d’avant-postes et de points de passage qui permettraient aux troupes de circuler plus facilement.

Une fois arrivés au nord des Bas-fonds de Sud-Soleil, les explorateurs se scindèrent en deux groupes. La Garde du Lion et les volontaires continuèrent leur chemin à travers les Sources de verre-océan jusqu’à la Retraite du Capitaine, où ils libérèrent le camp des bêtes qui l’occupaient. Pendant ce temps, le Consortium et son escorte se dirigèrent vers l’Ilot de perle, où se trouvait leur camp de base originel. Après l’avoir débarrassé des karkas, les employés de l’entreprise reprirent la construction du portail asura conduisant à l’Arche du Lion.

Bénéficiant désormais de bases d’opération solides, la Garde du Lion lança son opération de représailles à l’encontre Karka ancestral. Une équipe de démolition s’attela à creuser un accès dans la Ruche karka à l’aide de canons lasers et d’explosifs. Malheureusement, leur plan n’aboutit pas comme prévu : le karka ancestral surgit hors de caverne. Les combattants présents durent se servir des obstacles naturels des Plaines battues afin de forcer le titan à se réfugier dans la Ruche.

Le Karka ancestral fuit vers le sommet de la cheminée volcanique, d’où les troupes de volontaires durent le déloger à l’aide des explosifs précédemment installés. Ce n’est qu’une fois que le monstre fut descendu qu’il commença à s’affaiblir et au bout long combat, les protecteurs de l’Arche du Lion parvinrent à le pousser dans le bassin de lave, d’où la créature ne sortit que pour mourir pétrifiée dans le magma solidifié.

Au terme de cette victoire, Levvi et sa côterie demeurèrent sur l'île afin de poursuivre leurs recherches. L'inspectrice Kiel demeura également sur place, afin de superviser les différents camps de la Garde du Lion et d'assurer la sécurité de tous. Le Consortium reprit la construction de ses villages de vacances, malgré les procédures légales entamées à leur encontre à l'Arche du Lion. Quant à Canach, après avoir confessé le dernier de ses crimes et les assurances des avocats du Consortium qu'il serait bientôt libre, il profita de la confusion pour échapper à la vigilance de la Garde et disparaître dans la nature...

Flamme et froid[modifier]

Prélude[modifier]

Peu après Hivernel, les cités d’Hoelbrak et de la Citadelle Noire commencèrent à recueillir un nombre inquiétant de réfugiés provenant respectivement des Contreforts du Voyageur et du Plateau de Diessa. Traumatisés, aucun des réfugiés n’était capable de décrire les créatures ou les individus qui avaient détruit leurs demeures et assassiné leurs proches.

Devant la détresse de ces populations endeuillées, les dirigeants de chacune des grandes races intimèrent leurs héros respectifs d’aller porter secours aux réfugiés. Des camps furent créés dans les capitales par la Harde et la Garde inflexible, mais ceux-ci se remplirent rapidement. Des rumeurs commencèrent à courir que de mystérieux bienfaiteurs viendraient en aide aux réfugiés.

La Tempête imminente[modifier]

Tandis qu’un nouveau camp de réfugiés était créé à l’Arche du Lion par le Consortium, la vérité éclata au grand jour : la Légion de la Flamme et les Draguerres avaient unis leurs forces pour créer l’Alliance de la Fusion. Les membres des Héritiers du Destin appelèrent leurs alliés à continuer de défendre les populations charrs et norns, harassées jusque dans leurs villages par les envahisseurs de la Fusion.

Au camp de l’Arche du lion, de plus en plus de réfugiés démunis arrivaient. Certains des défenseurs partirent en quête des objets qu’ils avaient perdus dans leur fuite, et se lièrent ainsi d’amitié avec une poignée d’exilés courageux : les norns Kirk, Cravia et Biron, ainsi que les charrs Malia, Lawta et Barcas. Ceux-ci prirent sur eux de leur faire le récit de leurs mésaventures, jetant un éclairage encore plus effrayant sur les agissements de l'Alliance de la Fusion.

La Destruction[modifier]

Alors que l’Alliance de la Fusion continuait ses ravages et espionnait les populations locales aux moyens de Périscopes soniques, une contre-attaque se préparait. Les charrs rassemblèrent un quorum au Centre de commandement de la Citadelle noire, rassemblant les meilleurs officiers des trois Grandes Légions, dont le tribun Rytlock Brimstone.

Ce dernier fit appel aux héros de sa connaissance afin qu'ils prêtent assistance à une jeune gladium du nom de Rox, à qui il avait confié la défense de l'élevage de dévoreurs de la ville de Nolan. Celle-ci remplit sa mission brillamment, et y gagna au passage un nouveau familier : Engelure.

Le tribun Brimstone eu également la mauvaise surprise de recevoir la visite d’un jeune norn réclamant de l’aide et prétendant être le fils d’une vieille amie, la redoutable Eir Stegalkin. Ignorant tout d’un tel enfant et indigné par une telle imposture, Rytlock conseilla au jeune Braham d'aller plutôt chercher secours chez les siens. C'est ainsi que Knut Ours Blanc vit à son tour le jeune norn faire irruption dans sa demeure où Eir, conviée dans le cadre de l'effort de guerre, confirma qu'il s'agissa bel et bien de son fils. Braham, mettant de côté sa rancœur pour une mère absente, supplia l'assemblée d'envoyer des secours à son village de Cragstead, en vain. Quelques héros ayant assisté à l'entretien proposèrent néanmoins à Braham de l'aider, et c'est ensemble qu'ils parvinrent à reprendre le village des pattes de l'Alliance de la Fusion.

Parallèlement, l’Ordre des Soupirs entreprit une dangereuse mission d’infiltration au sein de l’Alliance de la Fusion. Des enregistrements camouflés par l’espion Aebolla étaient régulièrement décryptés par des volontaires et rapportés à l’Agent Brandubh afin qu’ils soient transmis à ses supérieurs. Ceux-ci permirent d’établir que l’Alliance mettait au point de nouvelles armes redoutables, qu’ils testaient sur de malheureux prisonniers.

Représailles[modifier]

Grâce aux informations fournies par l'Ordre des Soupirs, les Veilleurs parvinrent à trouver les différentes Usines d’armement de l’Alliance de la Fusion et les communiquèrent à Braham, qui les avait précédemment contacté à propos des disparus de Cragstead. Arrivé à l'entrée du complexe souterrain avec quelques compagnons, il fit la connaissance de Rox, elle aussi à la recherche des prisonniers. Les deux jeunes héros mirent leurs forces en commun pour affronter le résultat des expériences de l'Alliance et en triompher, sauvant au passage de nombreux prisonniers.

Cela fait, Braham retourna à Hoelbrak pour annoncer à Knut Ours Blanc et à Eir le résultat de son expédition punitive, tandis que Rox emmenait à la Citadelle noire quelques membres de l'Alliance afin de les interroger. Des feux de ralliement furent allumés dans les villes où les réfugiés s'étaient abrités afin de célébrer la chute des draguerres et de la Légion d'Or.

Le Secret de Sud-Soleil[modifier]

Si certains des réfugiés norns et charrs retournèrent dans leurs foyers ou trouvèrent leur place sur le territoire de leur nation, d'autres choisirent d'accepter la proposition du Consortium d'aller s'installer à la Crique de Sud-Soleil afin de la coloniser et de la rendre habitable par de futurs touristes. Néanmoins, l'hostilité grandissante de la faune locale et l'attitude tyrannique de certains membres du Consortium causèrent bientôt des tensions telles que la Garde du Lion, sur l'ordre du capitaine Magnus Poings-Sanglants, fut obligée d'intervenir avec l'aide quelques volontaires recrutés par l'Inspectrice Ellen Kiel.

Une fois arrivés sur place, ceux-ci reçurent plusieurs missions, dont celle de parler à certaines des personnalités présentes afin de mieux juger la situation : deux des premiers touristes à tester les nouvelles structures de l'Ilot de perle, la mystérieuse Dame Kasmeer Meade et le Seigneur Faren, membres connus de l'aristrocratie krytienne, mais également le Sous-directeur Noll, Kiel ainsi que la Chercheuse Levvi, qui leur demanderait de l'aide dans ses recherches.

Levvi et sa côterie tentait effectivement d'établir l'origine de l’agressivité de la faune, qu'elle soupçonnait de n'être pas naturelle. Elle envoya donc des volontaires collecter à l'aide d'un détecteur une dizaine d'échantillons aux quatre coins de l'île, y compris en des lieux parfois difficiles à atteindre. C'est à partir des spécimens ainsi recueillis que Levvi parvint à établir que des toxines avaient été diffusées à travers l'île à l'aide d'un appareil de toute évidence d'origine sylvari, orientant l'enquête sur la piste d'une vieille connaissance : Canach.

De son côté, l'inspectrice Kiel défendait tant bien que mal les campements de colons, tout en interrogeant un maximum de témoins. L'une d'eux, une norn du nom d'Henrika, révéla que les attaques d'animaux sauvages étaient à l'origine censés être des distractions, afin qu'elle et quelques autres puissent récupérer les contrats du Consortium obligeant les réfugiés à demeurer à Sud-Soleil. Le plan avait été mis en place par un mystérieux sylvari, dont la description correspondait parfaitement à Canach.

Affrontement ultime à Sud-Soleil[modifier]

Possédant désormais un suspect solide, la Garde du Lion fut rapidement capable de localiser le Repaire de Canach, où l'Inspectrice Kiel et quelques héros se rendirent afin de procéder à l'arrestation du Cadet sylvari, et ce malgré les nombreuses mines que le malfrat avait éparpillé à travers la grotte. Des volontaires durent y retourner afin de désactiver le vole a Blingg golem que Canach avait volé à Blingg et baptisé de manière moqueuse Sous-directeur NULL.

Interrogé sur ses motivations, Canach expliqua qu'il avait fait tout cela afin d'aider les réfugiés à détruire leurs contrats. L'Inspectrice décida donc de se charger elle-même du problème : elle commença par envoyer Mercella Hâchêne demander à Noll de terminer de rassembler les contrats, et de se tenir prêt à partir au plus vite, tandis qu'elle-même rassemblait les explosifs amassés par Canach. Lorsque Noll eut terminé ses préparatifs, elle l'escorta avec quelques réfugiés ainsi que des volontaires jusqu'à un navire censé partir pour l'Arche du Lion. A peine chargé, le vaisseau explosa et sombra à quelques miles du quai, faisant disparaître avec lui les contrats, au grand désespoir du sous-directeur du Consortium, qui accusa Kiel d'avoir tout planifié. Le Capitaine Poings Sanglants félicita néanmoins l'Inspectrice pour une opération rondement menée, et l'incita à prendre quelques jours de vacances, en prévision du travail qui l'attendrait durant la Foire qui aurait bientôt lieu.

La Foire du Dragon[modifier]

Après des mois de mésaventures et de catastrophes, le Conseil du Capitaine sentait qu'il fallait trouver un moyen de remonter le moral des Tyriens. Ses membres décidèrent donc de remettre au goût du jour un vieux festival estival canthien, en l'adaptant à leur situation actuelle : au lieu de célébrer les dragons, il s'agirait de fêter leurs défaites. Ainsi fut créée la Foire du Dragon.

L'Arche du Lion fut entièrement redécorée pour l'occasion, la Fontaine du Lion temporairement remplacée par un holoprojecteur capable de générer une gigantesque reproduction du Destructeur dans le ciel de la ville. De plus petits Projecteurs holographiques furent installés à travers le continent, qui donneraient aux passants l'occasion de combattre des reproductions des serviteurs des différents dragons. Dans les villes, des Piñatas du dragon laissaient échapper leur délicieux butin, tandis que l'Arche était chaque soir illuminée par un magnifique spectacle de feux d'artifice.

Le clou des festivités devait être l'immolation d'Effigie de dragon, intronisées par des représentants de chaque race tyrienne ainsi que par des membres choisis du Conseil du Capitaine. La cérémonie battait son plein, lorsque l'une des effigies explosa, tuant sur le coup le représentant charr Garrot Capuchedambre et blessant le Capitaine Théo Ashford, qui mourut des suites de ses blessures. Dans la confusion, de mystérieux individus se mirent à attaquer la foule à l'aide d'armes et de magie électriques, obligeant la Garde du Lion à mener une retraite précipitée vers le Fort Marrin afin de protéger les dignitaires survivants.

L'Inspectrice Ellen Kiel fut immédiatement chargée d'ouvrir une enquête mais, devant le manque de progrès de la Garde du Lion, Logan Thackeray décida d'aller trouver au Cul-de-sac la meilleure enquêtrice privée du Promontoire Divin, la nécromante Marjory Delaqua, et de l'embaucher afin qu'elle démêle le mystère.

L'enquête fut longue, car certains des suspects avaient pris la fuite. Marjory commença néanmoins par inspecter ceux qui étaient restés sur place à l'aide d'une Boîte de Tassi. Celle-ci détecta que l'une des personnes présentes, une certaine Mai Trin, avait été en contact avec les résidus arcaniques responsables de l'explosion. Elle fut néanmoins innocentée lorsque l'Inspectrice Ellen Kiel rappela que la jeune femme avait porté les premiers secours au représentant charr, dont le cadavre couvert de particules laissait suggérer qu'il faisait partie des terroristes.

Après examen et acquittement des suspects en fuite, il devint néanmoins clair que le transfert ne s'était pas fait dans ce sens : Mai Trin était à la tête d'Etherlame et responsable de l'attentat. Confrontée aux faits, elle reconnut que son but était de tuer l'un des membres du Conseil du Capitaine pour prendre sa place. Elle invoqua ensuite ses troupes avant de s'enfuir.

Les Pirates du Ciel de la Tyrie[modifier]

L'inspectrice Kiel dressa rapidement un rapport d'activité criminelle, établissant que les Etherlames étaient un nouveau groupe interracial de pirates, dotées de technologies puissantes et inédites. Les quelques étherlames capturés refusaient de parler, par crainte de possibles représailles de la part d'un chef dont ils ne prononceraient même pas le nom.

Révélés au grand jour, les Etherlames commencèrent à mener leurs actions au grand jour, sabotant les projecteurs holographiques installés pour la Foire un peu partout en Tyrie. De nombreux combattant tyriens décidèrent néanmoins de lancer des contres-attaques contre leurs différentes caches, semant le chaos parmi les brigands et les privant d'une partie de leur soutien financier.

La Garde du Lion découvrit bientôt que les pirates possédaient une base d'opération à l'Arche du Lion même, accessible depuis l'une des cascades se jetant dans le Port du Sanctuaire. Kiel nomma quelques adjoints qui l'aideraient à débarrasser l'Arche de ces bandits. Ce petit groupe se fraya un chemin à travers un réseau complexe de grottes en combattant les étherlames présents, jusqu'à atteindre le laboratoire de Frizz, un membre de l'Enqueste fournissant un soutien technologique aux pirates. Lorsque toutes ses défenses se révélèrent incapables d'arrêter le groupe de volontaire, Frizz tenta d'activer sa toute nouvelle arme, mais celle-ci explosa, l'emportant vers une mort certaine.

Kiel et ses adjoints continuèrent leur chemin vers la surface, bravant non seulement les étherlames mais également la tempête qui rendait dangereuse la traversée de la moindre passerelle. Ils parvinrent finalement au sommet d'une falaise abrupte où était amarrée un aéronef ressemblant à l'un des vaisseaux du Pacte lourdement modifié.

Là les attendaient le capitaine Mai Trin et son Second Horrik, appuyé par des étherlames maniant des canons redoutables. Au terme d'un long combat, les braves volontaires parvinrent néanmoins à capturer Mai et à tuer Horrik. Ce n'est qu'en se servant du canon de celui-ci qu'ils parvinrent à endommager un second aéronef qui tentait de s'enfuir. Celui-ci s'écrasa dans les Champs de Gendarran et demeure aujourd'hui encore un repaire pour les étherlames survivants.


Cache-cache

Le Bazar des Quatre Vents[modifier]

Sanctuaire du Zéphyr falaises labyrinthiques Zéphyrite Paniers de cerf-volant du Sanctuaire du Zéphyr Cristaux du ciel Aspect

Des étrangers venus du ciel Evon Grincelame Compagnie commerciale du Lion noir

Périple des Zéphyrites Brill Dragon Ancestral Kralkatorrik

Politique sanglante[modifier]

Le jubilé de la reine[modifier]

A l'occasion du dixième anniversaire du début de son règne, la reine Jennah invita l'ensemble des nations tyriennes au Promontoire Divin. Des montgolfières furent mises à disposition des dignitaires à travers le continent, mais se révélèrent bientôt la cible d'attaques étherlames. Malgré ces troubles, la reine était déterminée à inaugurer le tout nouveau Pavillon de la Couronne, une arène magnifique se dressant sur les ruines du Grand effondrement. Cette cérémonie serait également l'opportunité de présenter les factionnaires mécaniques, parfaits exemples de l'ingéniosité et de la persévérance humaine. Alors que le capitaine Thackeray se livrait à un combat de démonstration contre l'un de ces automates, des étherlames firent irruption.

Le discours d'une reine[modifier]

Tic tac fait le balancier
Il est presque temps pour le temps de cesser
Ce que vous devez vous tous réaliser
C’est que votre univers est sable et fumée

Le temps n’est plus pour vous de faire la fête
Mais c’est celui de s’amuser pour Scarlet
Elle a de dures leçons à enseigner enfin
Au bon peuple du Promontoire Divin

Marquez la date sur vos calendriers
L’heure est plus tardive que vous le pensez
Elle lancera la partie le vingt du mois
Et fera de la Kryte un vrai feu de joie !


La tour des Cauchemars[modifier]

Erudit Maddox
Où est donc votre maîtresse?
AUX-1
Maîtresse-Kari-a-été-vue-en-direction-du-camp-sud-ouest.
Erudit Maddox
Je vois. Bon, à son retour, dites-lui que je cherchais à la voir.
AUX-1
Ce-sera-fait.


Bloomanoo
Quaggan contente de voir envoûteur. Quaggan croirait presque à une illusion.
Corentin
Que savez-vous des illusions?
Bloomanoo
Quaggan sait qu'il ne faut pas se fier aux murs invisibles.
Annick
Elle a raison. Pour ma part, je n'aurais jamais cru qu'un envoûteur puisse s'avérer si utile.


Erudit Maddox
Golem! Avez-vous dit à votre maîtresse que je souhaitais lui parler? J'ai besoin qu'elle m'éclaire sur les illusions projetées.
AUX-1
Négatif-Impossible-d'accomplir-la-mission. La-maîtresse-est-en-retard.
Erudit Maddox
Elle n'est pas encore revenue? C'est inquiétant. Je ferais mieux de lancer des recherches.


Corentin
Les Kraits du coin sont actifs ces derniers temps.
Annick
Oui. Nous en avons vus dans des endroits plutôt inhabituels.
Bloomanoo
Brr. Quaggan déteste les Kraits.


Erudit Maddox
Nous... n'avons pas pu localiser votre maîtresse. Elle a disparu sans laisser de traces.
AUX-1
C'est-compris.
Erudit Maddox
Que comptez-vous faire?
AUX-1
Cette-unité-a-été-chargé-d'accélérer-la-construction-du-camp-et-attendra-le-retour-de-maîtresse-Kari-à-cet-endroit.
Erudit Maddox
Bien... bonne chance alors.


Corentin
Installons le camp. Le flot d'érudits et de visiteurs ne va pas tarder à arriver.
Annick
Les érudits ne sont pas des visiteurs?


Kasmeer Meade
Je crois que je transpire.
Marjory Delaqua
J'aurai tout vu.


Thaumanova story[modifier]

Employés du Consortium ! Au nom de la Garde du Lion et du Conseil du capitaine, je prends le contrôle de ce bâtiment. Euh, bonjour ? Bienvenue à l'Observatoire de Gardebrume. Merci de ne toucher à rien. Cet équipement est fragile, toute altération... Je n'altère rien, je réquisitionne. Nous avons besoin de ces machines pour enquêter sur le désastre du réacteur de Thaumanova. Désastre ? Aucun de mes amis ne m'en a jamais parlé. Et puis, seul un expert peut isoler un élément... C'est là que vous intervenez. Je commande, vous calibrez. C'est ça, ou un séjour dans un cachot de la Garde du Lion. Non ! Hors de question ! Je n'abandonnerai pas mon poste. Je refuse. Alors mieux vaut vous mettre au travail. Ne vous en faites pas pour vos patrons du Consortium. Ils seront forc... euh, ils donneront leur accord plus tard. Bien. J'ai promis d'enquêter sur les Fractales une fois au pouvoir, je vais donc honorer ma promesse. Voici l'un des incidents les plus dévastateurs de ces dernières années : le désastre du réacteur de la Thaumanova. Nous savons juste qu'une défaillance du réacteur a provoqué une vague de magie destructrice, dévastant tout sur son passage. Il faut qu'on découvre ce qui s'est passé là-bas, qu'on trouve le responsable de ce désastre, et qu'on se penche sur cette magie du chaos. Avant cela, nous devons officiellement prendre le contrôle total des machines de Fractales. Voilà qui risque de ne pas plaire du tout au Consortium, étant donné que ce bâtiment leur appartient. Voyons ça comme un avantage en nature. Le peuple veut des réponses ? On va les leur donner. Préparez-vous. Dès que nous sommes prêts, nous partons. Bien tenté, Dessa. Je ne sais pas de quel genre de bidule méca-magique tu te sers, mais il faudra faire mieux que ça pour nous échapper. Pardon, on se connaît ? Bienvenue à l'Observatoire de Gardebrume. Bien, vous avez envie d'explorer les Fractales ? Tu ne me reconnais vraiment pas, alors ? Tu ne te rappelles pas l'équipe envoyée dans le réacteur de Thaumanova. Thaumanova ? J'ai des amis dans cette coterie, et de ce que je comprends, ce n'est pas sans danger pour les visites. Ou le travail. Bon, tant pis. Il va falloir du temps pour démêler tout ça. Je reviendrai, Dessa. Sois là quand je viendrai te chercher. Pas de problème. J'ai toute ma vie ici, je ne pourrais pas partir même si j'en avais envie. Je comprends. Enfin, je commence à comprendre. Mes excuses les plus sincères, citoyenne. Reprenez. Dessa est du genre dévoué. Je me demande ce que ça cache. Enfin, vous avez vu sa tête quand je lui ai dit ce qu'elle risquait ? On aurait dit que c'était la fin du monde. Allez savoir comment le Consortium peut inspirer une telle loyauté. On ne peut donc pas lui faire confiance. Je vais rester ici pour m'assurer que personne ne trafique les machines durant le processus.

Hivernel au Cul-de-sac[modifier]

Conversations ambiantes[modifier]

Kasmeer Meade
C'est chez nous, ici. Est-ce qu'on n'y est plus en sécurité?
Marjory Delaqua
Kasmeer. Ma chérie, assieds-toi un instant. Tu me donnes le tournis.
Kasmeer Meade
Moi? Rester assise? Tu plaisantes? Il faut faire quelque chose.
Marjory Delaqua
Et qu'est-ce que tu suggères?
Kasmeer Meade
Trouver Scarlet. Rassembler des informations en ville. Questionner les gens. S'ils mentent, je le saurai.
Marjory Delaqua
Mmmh. Fais preuve de prudence. On ne tardera pas à penser que ta petite tête n'est pas seulement là pour faire joli.
Rox
Hé, tavernier! Qu'est-ce que vous de plus frais, à la carte?
Tavernier
Je dirais un bon verre de lait. Il est tiré de ce matin.
Rox 
Alors un verre pour chacun.
Marjory Delaqua
Vous restez longtemps ici?
Braham Eirsson 
On profite de ses vacances pour visiter la ville. Mais elle va devoir rentrer. Elle passe un test pour la troupe de Rytlock Brimstone.
Rox
Braham!
Braham Eirsson
Mais quoi?
Kasmeer Meade
LE Rytlock Brimstone? C'est incroyable. Vous l'avez rencontré? Il est comment?
Rox
C'est le genre de guerrier à vous tuer pour avoir fourré le nez dans ses petites affaires.
Kasmeer Meade
Oh, dans ce cas oubliez.
Marjory Delaqua
Notre homme mystère m'a contactée.
Kasmeer Meade 
Tu veux dire E? Qu'est-ce qu'il voulait?
Marjory Delaqua
Nous prévenir, je crois. Il dit que la guerre sera bientôt à nos portes, qu'elle ravagera toute la Tyrie.
Kasmeer Meade
Décidément, difficile de faire plus mystérieux, pas vrai?
Marjory Delaqua
Tu l'as dit. Et il n'avait pas l'air de se fouler pourtant.

En parlant à Marjory[modifier]

Kasmeer est remontée contre Scarlet. En vérité, nous pensons toutes deux qu'il faut faire quelque chose à son sujet. Avez-vous entendu parler de Beigarth?

Icône dialogue réponse.pngBeigarth qui?
Un Norn qui vit à Hoelbrak. Il semblerait qu'il ait engrainé Scarlet quelques temps. Je pense qu'il en sait plus sur elle. Quelqu'un devrait lui parler.
Icône dialogue réponse.pngVous avez parlé de "E". Que savez-vous?
Pas grand chose. Nous disons "il", mais nous ne savons pas si c'est un homme. Tout ce que nous savons, c'est qu'il en sait beaucoup. Il doit donc avoir de bonnes relations. Il ne s'est jamais trompé jusqu'à maintenant.
Icône dialogue réponse.pngIl vous contacte souvent?
Assez. En général, il me donne des informations sur des injustice à corriger. Et vous?
Icône dialogue fermer.pngOui, moi aussi.
Icône dialogue fermer.pngJe vois.
Icône dialogue fermer.pngC'est vrai.

En parlant à Kasmeer[modifier]

Pourquoi personne n'a encore attrapé Scarlet? C'est une sylvari. Elle ne peut pas être aussi rusée que ça, non? Oh, pardon. Joyeux Hivernel, au fait.

Icône dialogue réponse.pngA vous aussi. Nous en savons très peu sur les Sylvaris.
Je crois que je les voyais comme des êtres maladroits, un peu enfantins. Ce que je veux dire, c'est que leur race n'a que vingt-cinq-ans, non?
Icône dialogue réponse.pngEt ce sont des plantes.
On raconte qu'elle a eu une vision, une vision de l'univers tout entier, quoi que cela signifie. Un Asurz faisait des expériences sur elle, ou l’entraînait, je ne me souviens plus trop. Et il l'a mise dans une sorte d'appareil.
Icône dialogue fermer.pngElle a fait confiance à un prototype asura? C'est qu'elle n'est pas aussi brillante que ça, alors.
Icône dialogue fermer.pngC'est bon à savoir.
Icône dialogue fermer.pngJoyeux Hivernel.

En parlant à Rox[modifier]

En parlant à Braham[modifier]

Rebonjour. Content de vous voir ici. Hivernel est ma période préférée de l'année, bien que la neige me manque. Je monstre à Rox comment nous célébrons les fêtes.

Icône dialogue réponse.pngRox semble ronchonne.
Oui. Elle a très envie de retourner voir papa Brimstone. Pff.
Icône dialogue réponse.pngVous n'aimez pas Brimstone?
Je n'aime pas qu'on empêche Rox de progresser. Elle obéit au moindre de ses ordres.
Icône dialogue réponse.pngC'est la façon de faire des Charrs.
Mais pas celle des Norns.
Icône dialogue fermer.pngA l'évidence.
Icône dialogue fermer.pngJe vois.
Icône dialogue fermer.pngJe vois.
Icône dialogue fermer.pngCa a l'air amusant.

Prochaine MAJ[modifier]

Bam, bam. Il est temps de sauter.
Otez-vous de la tête l’idée de résister
Dans les profondeurs se trouve un secret
Si vous aviez vu les mêmes choses que moi
Vous quitteriez le Rêve en hurlant d’effroi
Je me réjouis car ce qui suit sera douloureux
On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs
Un feu s’allume que vous ne pouvez maîtriser
La Tyrie brûlera, tandis que je vivrai