Palawa Joko

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Palawa Joko

Palawa Joko.jpg

Race
Éveillé
Rang
Légendaire
Niveau
80
Organisation
Croissant mordant

Immortel

— Description en jeu

Palawa Ignacious Joko (également connu comme Le Dernier Roi Primitif, Joko l'Immortel, Le Fléau de Vabbi, Le Roi-Liche) est un puissant souverain mort-vivant qui a bâti un empire dans le sud du Désert de cristal, d'où il règne depuis plus de deux siècle sur Elona. Il est également le chef des Éveillés et du Croissant mordant.

Biographie[modifier]

Les origines[modifier]

Cet article concerne ou mentionne des événements s'étant déroulés avant ou pendant Guild Wars 1.

Le seigneur mort-vivant de la Désolation a émergé en 757 Ap.E., Palawa Joko contrôlait autrefois les vallées situées au nord d’Elona depuis la position stratégique de son Palais des Morts. À la tête de hordes de mort-vivants sortis de leurs tombes ancestrales, il envahit Vabbi en 860 Ap.E. dans l'intention de la conquérir et de s’approprier ses richesses afin de devenir toujours plus puissant. Après avoir été vaincu par le grand héros kournan Turai Ossa, son corps fut ensuite dissimulé et scellé par l'Ordre des Soupirs dans le Promontoire de Jahai.

En 1075 Ap.E., Palawa Joko fut libéré par le maître des Soupirs afin d'aider un groupe de héros mené par Kormir à traverser la Désolation et empêcher le retour d'Abaddon. Palawa Joko ne fut pas renfermé et repris son projet de conquête d'Elona. En asséchant Kourna grâce à des barrages détournant l'Elon, il fut en mesure de prendre le contrôle du continent, le coupant du reste du monde.

250 ans plus tard, il est considéré par une grande partie de la population comme un souverain légitime, même si certains tentent de fuir le royaume de Palawa Joko, conscient du joug du souverain mort-vivant. Là où il règne, Palawa Joko est considéré comme une entité quasi divine, ayant tous les droits, apprécié et admiré de tous. Palawa Joko n'a d'ailleurs pas hésité à réécrire l'histoire, s’attribuant le mérite d'exploits d'héros, comme la chute d'Abaddon, la mort de Zhaïtan ou de Mordremoth. De cette manière, il accroit considérablement sa légitimité auprès de son peuple.

Ainsi, Palawa Joko a créé une société où éveillés et vivants cohabitent. Les éloniens considèrent l'éveil comme un don et un honneur, leur permettant de servir Palawa Joko même dans la mort. Grâce à cet éveil, Joko parvint à créer une armée de serviteurs considérable, augmentant son pouvoir sur la région, mais permettant aussi aux citoyens d'êtres protégés des dangers de la région. Pour l'Ordre des ombres, branche dissidente de l'Ordre des Soupirs ayant pour but premier de mettre fin au règne de Palawa Joko, le souverain est parvenu à créer un équilibre, où les citoyens sont protégés par leurs ancêtres, avant d'être à leur tour éveillés.

Path of Fire[modifier]

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de Guild Wars 2: Path of Fire.
La bannière de Joko, présente sur tout le Royaume d'Elona.

Après la mort de Zhaïtan et de Mordremoth, Kralkatorrik s'envole vers le sud de Vabbi. En 1330 Ap.E., le dieu déchu Balthazar revient des Brumes pour vaincre les Dragons ancestraux et dérober leur puissance. Le chaos entraîné par le retour du Dieu obligent les Éloniens à fuir le Désert jusqu'à même atteindre la Kryte, chose qui n'avait pas été faite depuis plus de 50 ans.

Cet exode ré-ouvre les contacts entre Élona et la Kryte, et met en avant l'influence de Joko sur le Désert de cristal: le Domaine de Joko s'étend ainsi de part et d'autre du mur d'os.

La propagande de Joko fait son chemin, et le présente comme un Dieu-Roi. Ainsi, une partie des éloniens désirent vraiment vivre l'Éveil et rejoindre les troupes du Roi-liche. Les citoyens de Vabbi subissent des pressions directes par la présence de gardes et de système de propagande prônant les mérites de Palawa Joko et d'autres enseignements et idéaux.

Balthazar, constatant l'influence de Joko, décide de conclure un pacte avec lui pour accroître son armée en échange de nouvelles recrues pour l'armée des éveillés. Ensemble, ils rejoignirent l'ancienne cité de Kesho pour apprendre la magie des Oubliés permettant de lier des âmes à des armures et ainsi créer les Forgés. Ensuite, ils partirent pour le Domaine des Égarés, où ceux qui sont morts dans d'affreuses souffrances peuvent enfin se reposer. Malheureusement, au lieu de respecter son accord, Balthazar emprisonna le Roi-Liche dans une cellule avec une magie tellement puissante que même le Juge de Grenth ne peut la briser.

Quand le Commandant du Pacte rejoint le Domaine des Égarés, Joko tenta de le convaincre de le libérer en affirmant qu'il ne pourrait vaincre Balthazar sans le soutient de l'armée des éveillés. Le Commandant refusa l'accord et fomenta un plan pour tout de même réussir à rallier l'armée du prisonnier à sa cause. Palawa Joko promit alors de se venger du Commandant qui le laissa ici.

Saison 4 du Monde vivant[modifier]

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de la Saison 4 du Monde vivant.

Après la mort de Balthazar, l'emprise sur Palawa Joko fût brisée, permettant la fuite de ce dernier du Domaine des Égarés. Le Roi-Liche mis alors la tête du Commandant à prix, comme promis. Il donna carte blanche à la Gardienne Amala pour s'occuper du Domaine d'Istan, pendant qu'il s'occupa de kidnapper Taimi pour l'emmener à Fahranur, dans un ancien labo Rata Novan occupé par des membres de l'Enqueste.

Avec un accès complet au laboratoire, Joko commença à lancer une invasion d'éveillé au cœur-même de la Tyrie à travers des portails asura. Après avoir récupéré auprès de Taimi toutes les informations voulues, la liche décida de l'enfermer dans Piteux 2.0. et désactiver les fonctions du golem pour entraîner la mort de la petite asura par suffocation. C'était sans compter sur l'intervention du Commandant du Pacte, Braham, Canach, Rox et Rytlock qui sauvèrent Taimi in-extremis et détruisirent les portails.

Mais le plan de Joko ne s'arrêtait pas là : les membres de l'Enqueste présents à Farahnur ont récupérés les restes du Fléau des scarabées. Ainsi, c'est en 1331 Ap.E. que la liche décida de s'attaquer à Rata Primus, un énorme complexe de l'Enqueste installé sur les Îles de Ventesable et ayant pour objectif principal d'étudier la maladie antique. Palawa Joko arrive à s'enfuir par un portail asura et laisse le Commandant du Pacte aux griffes de la Commandante Lonai.

Après être rentré au Domaine de Kourna, Joko rallia ses forces armées et ordonna à la Maréchale des bêtes Oluwa Eranko et au Maréchal des troupes Olori Ogun de défendre Gandara, la Forteresse de la lune où il tentait de libérer une troisième génération de Fléau des scarabées sur le monde après avoir fait une tentative ratée à Amnoon, durant laquelle il proposa au Commandant de le rejoindre à Kourna. Palawa Joko était tellement confiant qu'il se mit à plaisanter aux dépens de ses ennemis, prenant un malin plaisir à intimider ses sujets kournan avec des statues de lui-même effectuant de la propagande dans toute la région.

Le Commandant du Pacte, l'armée des rois primitifs des reines Dahlah et Nahlah, les Olmakhans, les Lanciers du soleil, les corsaires et les volontaires d'Amnoon et de Tyrie s’introduisirent discrètement à Kourna via un portail et établirent un Avant-poste pour assaillir Gandara et arrêter le Fléau des scarabées. Pendant que les troupes s'occupèrent de repousser les éveillés, le Commandant du Pacte et Braham s'infiltrèrent dans la Forteresse par le réseau d'égouts, et furent accueillis par divers pièges et projections de Joko.

Joko rencontre Aurene.

Pendant ce temps, Palawa Joko était obnubilé par le Commandant, qui avait contrecarré ses plans à maintes reprises et qui pouvait maintenant prétendre au titre de "Némésis". Quand les deux compères atteignirent la Liche, ce dernier avoua que tout cela n'était qu'un stratagème pour attirer le Commandant et mettre fin personnellement à son existence. Cependant, Braham réussit à prendre la place du Commandant dans le piège conçu par Joko, laissant ainsi une chance de vaincre ce dernier en combat singulier.

Après un combat éprouvant durant lequel la liche envoya différents serviteurs et scarabées contre le Commandant, Palawa Joko fut défait. Avec les éveillés proches sous le choc et les pièges désactivés, les deux héros crurent que la rumeur sur l'immortalité de Joko n'étant que du vent. Cependant, la liche n'avait pas dit son dernier mot : elle se releva et piégea les deux compères. S'en suivit un monologue édifiant sur son rôle et celui du Commandant dans cette histoire manichéenne. Il pointa du doigt les désastreuses conséquences de la mort de Balthazar et des deux premiers dragons ancestraux, et comment il serait perçu comme le héros qui aurait tuer le Commandant, dont les actions allaient mener la Tyrie vers la destruction. Avant que Palawa Joko n'ait eu le temps d'abattre les deux protagonistes, Aurene se jeta par surprise sur la liche, le dévorant d'une traite. C'est ainsi que le règne de Palawa Joko, le Dieu-Roi d'Elona, prit fin.

A posteriori, durant l'exploration du Domaine de Kourna, le Commandant découvrit une statue avec un message enregistré par Joko durant l'assaut de la Forteresse. Dans celui-ci, Joko a songé aux origines de l'univers et de lui-même, et comment il avait censément été responsable de la création des dieux et de la transformation de Kralkatorrik en Dragon ancestral.

La mort de Palawa Joko dans la Bataille de Gandara a laissé un vide de pouvoir aux seins des Factions-Unies d'Elona et a permis aux éveillés de s'affranchir. Cependant, beaucoup d'éveillé ont ouvertement pleuré la mort de leur Roi Éternel et furent inquiets de leur avenir malgré les efforts mis en place pour assurer leur sécurité dans ce paysage politique changeant.

Ainsi, les anciennes et nouvelles factions éloniennes (à savoir les Éveillés libres, les Loyalistes de Joko, les Lanciers du soleil, le Croissant mordant et l'Ordre des ombres) se réunirent pour décider de l'avenir de la nation brisée à un sommet au cœur de la Forteresse de Jahai.

En attendant, des opportunistes, comme un envoûteur éveillé qui s'est fait passé pour Joko, tentèrent de profiter de la confusion des éveillés pour les rallier à leurs causes. Pendant ce temps, l'Empire en déclin du Roi-liche subit les assauts répétés de Kralkatorrik.

Au final, la plupart des factions décidèrent de mettre de côté leurs différences pour collaborer et construire une nouvelle Elona, laissant le mauvais souvenir de Palawa Joko derrière-eux et faisant face à un avenir prometteur.

Pendant l'Halloween suivant le sommet de paix à Jahai, le Commandant chercha les trophées de la querelle entre Joko et le Roi Dément dans tout Elona et le Royaume du Roi Dément l'Épine autour d'Elona et le Royaume Fou. Une fois tous les trophées rassemblés, les suivants du Roi Dément installèrent une étagère pour les exposer. Certains des journaux privés de la liche mirent en lumière certains moments de son passé, prouvant qu'une grande partie de son discours n'était là que pour stimuler son ego démesuré.


Implication dans l'histoire

Path of Fire

Acte III

Saison 4 du Monde vivant

Aube
Un bug dans le système
Longue vie à la liche


Galerie[modifier]

Voir aussi[modifier]

Gwwlogo.png Le Wiki de Guild Wars a un article en anglais sur Palawa Joko.