Utilisateur:IruleManik/Scarlet Bruyère

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Vous vous amusez ? Moi oui.

— Scarlet Bruyère

Scarlet Bruyère, de son vrai nom Ceara, est l'instigatrice de plusieurs opérations criminelles ayant déstabilisé la Tyrie, en faisant l'ennemie principale des joueurs lors de la première saison du monde vivant.

Scarlet n'aime rien tant que les expérimentations, y compris sur des êtres vivants et pensants, ainsi que les "duos improbables". C'est elle qui convainquit les Draguerres et la Légion de la Flamme de former l'Alliance de la Fusion, qui négocia le soutien technologique de l'Enqueste aux pirates étherlames et qui est responsable de la formation de la Alliance toxique composée de kraits et de la Cour des cauchemars. Elle forma toutes ses alliances dans son intérêt personnel, celui d'acquérir la connaissance et la technologie. Elle est ainsi directement responsable des évènements qui troublèrent l'ensemble de la Tyrie lors de l'année précédente que ce soit la fuite des habitants des terres charrs et nornes lors de Flamme et froid, de l'assassinat du Capitaine Théo Ashford pendant les festivités de la Foire du Dragon afin de placer Mai Trin, la capitaine étherlame, au Conseil du Capitaine, ou encore de l'édification de la tour des Cauchemars lors de la mise à jour éponyme.

Si elle demeura dans les ombres durant les violences de Flamme et froid et de la Foire du Dragon, un prisonnier draguerre arrêté par Rox mentionna un mystérieux négociateur, tandis que son nom fut mentionné pour la première fois par Mai Trin lors de son arrestation au Refuge étherlame. Scarlet révéla son visage au grand jour durant la cérémonie d'ouverture du Jubilé de la reine, où elle tenta d'assassiner la reine Jennah de Kryte. Le Chaos mécanique qui s'ensuivit fut l'occasion pour les héros tyriens de se confronter directement au génie mécanique de Scarlet et à ses détraqués.

Quelques mois plus tard, Caithe découvrit que Scarlet s'était trouvé un nouveau repaire dans la Tonnelle du Crépuscule. Durant l'offensive lancée par la Garde du lion, il s'avéra que l'ingénieure menait de nouvelles expériences sur les limites entre les machines et les organismes vivants, résultant en un Coeur mécanique redoutable. Scarlet révéla également qu'elle détenait certains secrets sur la Première-née que celle-ci ne voudrait pas savoir ébruités.

Les actions de Scarlet ne s'arrêtent pas là. Grâce au travail de Diessa, il a été aussi révélé que, par le passé, Scarlet a été impliquée dans les drames de l'explosion du réacteur de Thaumanova où elle laissa volontairement le réacteur surchauffé. Elle découvrit ainsi les lignes de force sillonnant toute la Tyrie.

Après les festivités plus calmes d'Hivernel où la Tour des Cauchemars fut détruite et de sondes mystérieuses apparurent à de multiples endroits de la Tyrie dans le but, Scarlet fit un retour en force en plein Passage de Lornar lors des origines de la folie accompagnée de tous ses sbires afin de tester sa toute nouvelle arme capable de tuer toute personne sur la carte : la marionnette détraquée. Des membres du Prieuré de Durmand découvrirent en même temps le repaire secret de Scarlet où plans et cartes révélèrent que la sylvarie prévoit de cibler les sièges des Ordres et la ville de l'Arche du Lion ainsi que son journal et une étrange peinture au plafond pouvant correspondre à un dragon.

Biographie[modifier]

Scarlet émergea du Rêve sous le nom de Ceara avec un fervent désir de tout apprendre et de se forger un chemin indépendant de celui tracé par l'Arbre clair. Elle ne s'est jamais identifiée aux différentes factions sylvaris, qu'il s'agisse des Rêveurs, des Silencieux ou de la Cour des Cauchemars. Suite à son réveil, Ceara passa huit années au Bosquet où elle appris tout ce qu'elle pouvait tirer de ses congénères. Ayant le désir d'étendre ses connaissances, de créer des machines aussi complexes que les systèmes naturels, elle quitta la capitale sylvarie dans le but de découvrir le monde.

Elle s'arrêta premièrement à Hoelbrak afin d'apprendre les propriétés du métal où le maître forgeron Beigarth lui enseigna tout ce qu'elle désirait pendant quelques mois. Elle réalisé que ce type de connaissance ne lui servirait pas pour son objectif. Sa soif d'apprendre l'emmena alors ensuite auprès d'Asagai, ancien gladium, maître artificier et expert en armes à feu. Elle resta chez lui deux ans avant d'arriver à Rata Sum.

Véritable génie, elle pu intégrer les Universités asuras lorsqu'elle impressionna le Conseil des Arcanes en leur dévoilant une de ses incroyables inventions. Elle intégra ainsi l'Université de la Dynamique puis celle de la Synergétique dont elle termina les cursus en l'espace de deux ans avant de rejoindre celle de la Synergétique où elle passa un peu plus de temps. Elle y rencontra son mentor Omadd où elle s'intéressa à l'Alchimie éternelle. Elle proposa alors une nouvelle interprétation de l'Alchimie éternelle, ce qui lui valu d'être exclue de l'Université malgré le soutien de son professeur.

Ceara rejoignit alors l'Enqueste où elle pouvait désormais mener toutes les expériences qu'elle désirait sans être soumise à des règles contraignantes. Cependant, elle perdu tous ses diplômes et fut expulsé de la ville lorsqu'elle fut trouvée accusé en accompagnant des membres de l'Enqueste pour voler des archives municipales pour le Prix de Snaff. Son exclusion l'amena à trouver refuge chez des tribus hyleks où elle acquit leurs connaissances de la préparation de potions et poisons. Après quelques mois passés, Omadd retrouva Ceara et lui proposa de participer à son expérience qui était enfin au point : une machine censée être capable de comprendre l'Alchimie éternelle. Ceara rentra dans la machine d'Omadd et plongea dans ce monde malgré les avertissements alarmistes de l'Arbre clair. Elle prétend y avoir contemplé l'Alchimie éternelle. En sortant de la machine, elle tua Omadd et décida de se faire appeler sous le nom de Scarlet Bruyère.

Citations[modifier]

"Un conseil ? Courez maintenant."
"Vous vous amusez ? Moi oui."
"Meurs, meurs, meurs. Meurs, meurs meurs. Meurs."
"L'autre monde... n'est pas prêt... pour moi (ricane dans la mort)."

Galerie[modifier]

Voir aussi[modifier]