Bangar Porteruine

De Guild Wars 2 Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bangar Porteruine

Bangar Porteruine.jpg

Race
charr Charr
Rang
Légendaire
Organisation
Légion Sanglante
Empire

Imperator de la Légion Sanglante.

— Description en jeu

Bangar Porteruine est l’Imperator de la Légion Sanglante, le commandant suprême de l’Empire et le père d’Ajax Anvilburn. Bien que charismatique, il est considéré comme imprévisible par les trois autres Imperators et il montre de la méfiance et la tendance à se mettre en colère facilement. Il déteste les humains, ce qui contrebalance avec sa volonté d’établir une alliance avec la Légion de la Flamme. Lui et Smodur sont tous les deux connus pour vouloir le rang de Khan-Hur.

Biographie[modifier]

L'Épopée du givre[modifier]

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de L'Épopée du givre.
Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de Prologue : Liés par le sang.

En 1332 AE, après que les nouvelles de la victoire du Pacte contre Kralkatorrik et de l’ascension d’Aurene soient parvenues jusqu’à lui, Bangar commença à réfléchir sur le rôle de la jeune dragonne dans le futur de la Tyrie. Il décida de suivre le conseil de Crecia et d’offrir une trêve à tous les membres de la Légion de la Flamme qui accepteraient de l’écouter. Quand une faction de la cette légion, dirigée par Efram Portegloire, accepta la rencontre et se dirigea vers la Vallée de Grothmar, Bangar leur demanda d’amener leurs petits au fahrar de la Légion Sanglante en signe de bonne volonté. Mais malgré le support de Bangar, les membres de la Légion de la Flamme étaient mal vus et leurs petits étaient brutalisés au fahrar.

Bangar prit tout le crédit de l’idée de la trêve avec la Légion des Flammes et envoya des invitations aux autres Imperators, mais aussi à d’autres personnes notables comme le Commandant, les membres des Gardiens de l'Éternité et Almorra. Alors qu’il laissa Crécia gérer le festival, elle lui demanda d’inviter aussi Rytlock, ce qu’il accepta malgré ses réserves. Bien que le festival devait célébrer la mort de Kralkatorrik, il y vit une opportunité à réunir toutes les légions à un seul et même endroit : il pouvait alors promouvoir sa vision d’une race charr unie grâce à ses qualités de meneur.

Pour prouver la grande force de sa propre légion, celle du Sang, il mit en place une cérémonie durant l’ouverture du festival : Ryland, un jeune centurion, devait vaincre un dévoreur stigmatisé durant un combat. Mais alors que la confrontation était sur le point de se terminer, des stigmatisés firent leur apparition, surprenant les spectateurs qui furent obligés de se défendre par eux-même. C’était sans compter sur Aurene qui arriva, cristallisant alors l’ennemi. Malheureusement, cela fâcha grandement Bangar car selon lui, le Commandant exhibait son dragon aux yeux de tous. Après une conversation avec Rytlock et le Commandant, il ordonna au charr de venir le voir en privé, tout en exigeant qu’il ne voulait pas être gêné durant la durée du festival.

Durant le festival, il demanda à sa Ministre du Moral, Varinia Sonnefoudre, de faire en sorte que le message “Charr unis” soit entendu par tous dans la vallée grâce à une propagande très étendue : des posters, des messages audios et même les chansons de la Metal Legion. Mais de nombreux charrs perçurent la propagande de Bangar dans son discours ou même dans les paroles des chansons, et ils se pleignirent en retour.

A l’insu des invités, Bangar avoua la vraie raison de ce festival avec les charrs partageant sa vision : il voulait réunir des charrs de toutes les légions, qui n’avaient que les intérêts de la race à coeur, afin de réfléchir à Aurene au cas où celle-ci serait utilisée contre les charrs dans le futur. En effet, selon lui, elle était trop puissante, et donc trop dangereuse. C’est pour ça que les charrs devaient combattre le feu par le feu, et il savait comment faire.

Bangar recruta des Renégats et les fit collaborer avec Ryland, qui leur donna l’ordre de kidnapper Gorrik. L’Imperator leur commanda aussi de rester en retrait, d’observer la vallée, et de ne pas agir avant qu’il en ait donné l’ordre. Il demanda à Ryland de se rapprocher de Braham afin de lui voler son arc, ce que réussit à faire le centurion en le saoulant avec de grandes quantités d’alcool.

Pendant ce temps, des confrontations éclatèrent entre charrs et des personnes d’autres races, ce qui résultat par des blessures graves, chez les Veilleurs notamment. Parmi ces fauteurs de trouble se trouvaient des charrs adultes, mais aussi des adolescents et des petits, qui n’hésitaient pas à cibler les charrs qui interagissaient avec des étrangers. Almorra, énervée, alla trouver Bangar pour lui dire de tenir ses soldats, mais Bangar tenta de la calmer en répondant simplement qu’elle surestimait son influence et que de petites bagarres n’étaient pas rares pendant les fêtes charrs.

Almorra laissa l’Imperator, qui reçu Rytlock, Crecia et le Commandant. Ces derniers venaient aussi lui parler de la hausse de violence. Il balaya les accusations, rappelant que les charrs avaient dû chasser comme des animaux par le passé et qu’ils avaient toujours eu des ennemis contre qui se battre.

Quand Rytlock parla pour défendre Aurene et le Commandant, Bangar changea subitement de sujet pour le concentrer sur le charr. Il lui dit qu’il avait négligé sa légion pendant de nombreuses années et qu’il avait été invité au festival qu’à la demande de Crécia. Il avoua qu’il ne voyait en Rytlock que de la déception et pointa du doigt le fait qu’il avait été plus un père pour Ryland que Rytlock ne l’avait été. Rytlock ne supporta pas la remarque, le frappant alors, mais Bangar ne fit que rire en renvoyant le coup. Rytlock avait alors le dessus dans la confrontation, ce que Bangar apprécia car selon lui, Rytlock réagissait enfin comme un vrai charr.

Bangar provoqua Rytlock pour qu’il le tue et qu’il devienne le nouvel Imperator de la Légion Sanglante, mais le charr hésita et quitta simplement le bureau, ne voulant plus voir son chef. Bangar montra encore une fois de la déception envers le tribun mais Crecia pointa qu’il avait voulu que Rytlock réagisse comme il l’avait fait. En réponse, Bangar la renvoya et il demanda au Commandant si Aurene et Rytlock étaient compliqués à maintenir en place, avant de le renvoyer aussi.

Une fois que Bangar apprit que la mission de Ryland était un succès, il ne perdit pas de temps et quitta le Fort Sanglant, suivit de ses partisans qui s’étaient ralliés à lui. Ils se dirigèrent vers le Col des Cimefroides où ils utilisèrent des explosifs de la Légion de Fer pour faire exploser le pont derrière eux afin d’empêcher quiconque de les suivre. Avant de se diriger plus au nord, Bangar tint un discours face à son armée, tout en tenant l’arc de Braham entre les pattes, et il annonça son plan en termes simples : les chances des charrs face à Aurene étaient minces, c’est pourquoi ils devaient s’emparer de Jormag pour contrebalancer sa puissance.

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de Murmure dans la nuit.

L’armée charr s’aventura qu’à la Frontière de Bjora, mais plusieurs soldats furent affectés par le murmure de Jormag via la présence de son champion, Drakkar. Ne voulant pas prendre le risque de perdre son armée, Bangar décida de partir avec Ryland pour trouver un moyen de tuer le champion et ainsi d’arrêter les murmures. Même s’ils étaient traqués par Crécia et Rytlock, ils arrivèrent à maintenir une certaine distance d’avance.

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de Une ombre dans la glace.

Bangar et Ryland arrivèrent à trouver Drakkar dans une grotte gelée au sud du Lac, où ils tombèrent sur le Commandant, Braham, Rytlock et Crécia, ces derniers ayant failli succomber au pouvoir du dragon à cause du Murmure de Jormag. Bangar se rallia provisoirement aux héros afin de venir à bout de l’ennemi et il tua ce dernier à l’aide de l’arc.

Alors que le groupe de héros faisait face à l’Imperator, Bangar révéla sa volonté de devenir le champion de Jormag et d’utiliser la mort de Drakkar comme preuve de sa puissance. Rytlock tenta de convaincre son fils d’arrêter Bangar, mais ce dernier resta loyal à son Imperator et demanda même à son père où était sa loyauté envers sa légion.

Quand le Commandant essaya de persuader Bangar d’arrêter sa folie, il tira une flèche sur sur le héros avec l’arc, disant que la confrontation entre eux était inévitable. Avant que l’Imperator ne puisse achever le Commandant avec une dernière flèche, Braham, enragé et ayant accès à sa transformation en loup, attaqua les deux charrs. Ryland se mit devant son Imperator pour le protéger du norn, ce qui se résultat par de nombreuses blessures. Alors que Crécia et Rytlock prirent le corps du héros pour le mettre en lieu sûr, Bangar et Ryland quittèrent la grotte afin de retrouver leur armée.

Avec l’aide d’Aurène et du Bassin de divination, le Commandant put avoir accès à plusieurs visions du passé : il put donc voir le voyage de Ryland dans le Col des Cimefroides jusqu’au combat contre Drakkar. En effet, dès son départ depuis la Vallée de Grothmar, Bangar avait ordonné à Ryland et sa bande d’établir une route sécurisée jusqu’à la Frontière de Bjora afin d’amener plus de soldats jusqu’à la zone. Mais un puissant blizzard les avait forcés à prendre une autre route.

Sur cette route, ils rencontrèrent des Nains des Sommets et le Forgeron Ancestral, ce qui força Ryland a envoyé une fusée de détresse pour avoir des renforts, mais ceux-ci n’arrivèrent qu’après la victoire. L’Imperator exigea de savoir pourquoi la troupe était en retard et pourquoi la fusée de détresse avait été utilisée. Bien que Ryland affirma que la fusée était une erreur, Bangar montra des doutes quand aux dires du charr. Il note toutefois que le blizzard posait problèmes, et il ordonna à Ryland de le suivre dans les Galeries de Sombregivrepour trouver une autre route.

Alors qu’ils exploraient les ruines, Bangar expliqua que l’utilisation de l’arc tenait plus de la propagande que d’autre chose, et que Jormag ne serait pas difficile à subjuguer car le Commandant avait bien réussi avec Aurene. L’Imperator partagea aussi son rêve de construire un empire charr qui s’étendrait des Cimefroides jusqu’au sud de Cantha, mettant alors en place un nouvel âge d’or des charrs.

Alors que les deux charrs s’enfonçaient plus profondément dans les ruines, ils tombèrent museau à museau avec Almorra qui était poursuivie par des Fils de Svanir. Après s’être alliée à eux pour vaincre ses ennemis, la charr révéla ce qu’avaient fait les Fils de Svanir à la Frontière de Bjora et urgea Bangar d’envoyer ses troupes pour les aider. Les deux charrs ignorèrent la requête d’Almorra et tentèrent de la convaincre de les rejoindre.

Ryland fut séparé des deux autres, et ces derniers continuèrent à se disputer tout en avançant, parlant alors du bazar qu’avait provoqué Bangar. Quand Almorra mentionna leur fils, Ajax, en insinuant que c’était l’influence de Bangar qui l’avait conduit à sa perte, ce dernier devint enragé. Ils hurlèrent l’un sur l’autre, chacun essayant de convaincre l’autre de son point de vue : Almorra voulait tuer Jormag, mais Bangar voulait faire du dragon son outil, ce qu’Almorra pensait impossible. Finalement, ils en arrivèrent aux pattes et commencèrent à se battre l’un contre l’autre, et même si la charr avait été affaiblie par son combat contre les Fils de Svanir, il lui restait assez de force pour affronter l’Imperator.

Après que Bangar ait demandé à Ryland s’il lui resterait fidèle, Almorra décida qu’elle devrait donc vaincre Ryland aussi. Les deux charrs se battèrent, mais Ryland parvint à désarmer la générale. Alors qu’elle était au sol, Bangar s’approcha, une dague en main, tout en lui avouant ses sentiments pour tenter de la convaincre une dernière fois.

Quand Almorra lui hurla qu’il ne l’avait jamais aimée et que ses actions mèneraient les charrs à leur perte, Bangar déclara qu’elle était trop faible pour être sauvée et que Ryland devait mettre fin à ses souffrances. Ryland hésita, car la charr était une haute gradée dans la société. Almorra utilisa ses dernières forces pour se lever et faire face à Bangar une dernière fois, l’incitant à la poignarder.

Alors que le corps de la générale tomba au sol, Bangar réfléchit un moment, puis demanda froidement à Ryland de se débarrasser du corps. En réponse, il prit le corps de la charr et l’enterra sous des pierres, là où le Commandant finirait pas la trouver.

Alors que le Commandant était plongé dans les visions et qu’il se remettait de ses blessures, Bangar continua à sa propagande, se créditant la mort de Drakkar et la victoire de nombreuses batailles contre des charrs qui avaient osé s’opposer à lui. Bangar persuada de nombreuses troupes de le suivre et réussit à vaincre plusieurs membres des légions ennemies, nommant par la suite son armée "l’Empire".

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de Pas de quartier.

Alors que les semaines passèrent, l’Empire parvint à prendre d'assaut la Côte de Bruinebois et à massacrer les humains, norns et tengus qui se trouvaient là. Quelques soldats de l’Empire protestèrent contre le massacre de civils qui ne posaient pas de menace contre eux, mais Bangar dit que les “non-charrs” ne méritaient pas la pitié après ce que leurs ancêtres avaient faits aux charrs. Bangar promut Ryland au rang de tribun et lui ordonna de maintenir la zone sous leur commandement jusqu’à son prochain ordre.

Alors qu’il prenait les positions stratégiques de la Côte, Bangar s’allia aux Fils de Svanir malgré leurs affrontements à la Frontière de Bjora. Ces nouveaux alliés l’aidèrent à capturer quatre totems renfermant des Esprits de la nature : l’ours, le corbeau, le léopard des neige et le loup. Il avait l’intention d’utiliser ces esprits pour attirer Jormag, croyant que Drakkar avait utilisé les trois esprits perdus pour contrôler Jormag.

L’Imperator et ses nouveaux alliés fortifièrent les montagnes avoisinantes au Sanctuaire sauvage, un lieu magique où les norns avaient pour la première fois étaient en contact avec les esprits de la nature. Jormag l’avait depuis recouvert de glace, et c’est à cet endroit que la Citadelle du givre fut construite pour servir de nouvelle base d’opération. Bangar utilisa ses chamanes et les Fils de Svanir pour créer un système complexe pour récupérer le sang de Jormag. Ce sang était alors utilisé sur les soldats de l’Empire pour les transformer en soldat de la Légion du givre. Bangar pensait qu’avec assez de charrs du givre, le réveil du dragon serait plus rapide, ce qui lui permettrait de mettre son plan à exécution plus rapidement.

Les forces des Légions unies arrivèrent sur la Côte et trouvèrent celle-ci remplie de soldat de l’Empire et truffée de micros pour espionner. En plus de ces micros, de nombreux appareils étaient dissimulés dans la région et des discours de propagande étaient diffusés. C’est ainsi que plusieurs soldats des Légions Unies rejoignirent les rangs de l’Empire.

Les Légions Unies parvinrent à reprendre le dessus avec l’arrivée du Commandant, des Séraphins et de Logan Thackeray. Ces derniers parvinrent à tuer les membres de la troupe de Ryland. Malheureusement, les légions ne pouvaient pas se rendre plus au nord car le pont était gardé par un grand nombre de soldat et de la glace bloquait tout passage de l’autre côté.

Attention : le contenu qui suit révèle l'intrigue de L'emprise de Jormag.

Quelques temps après, la glace se retira soudainement, permettant aux légions de se diriger plus au nord, vers la Citadelle de givre. Même si Ryland avait réussi à abattre Smodur, l’Imperator de la Légion du fer, cela n’empêcha pas le reste des légions de se regrouper pour assiéger la Citadelle. Pendant qu’elles étaient occupées à affronter l’Empire et la Légion du givre, un groupe composé de Braham, de Crécia, de Rytlock et du Commandant passèrent par un autre chemin pour rentrer dans la cité de givre.

L’Imperator était prêt pour la confrontation et envoya la Légion du givre et les Fils de Svanir pour retenir le groupe de héros pendant qu’il finissait le rituel pour réveiller le dragon, mais finit par utiliser la magie des esprits pour lui-même. Le groupe réussit à vaincre ses soldats et à détruire les réservoirs de sang. Pourtant, Bangar ne se laissa pas abattre et montra qu’il était un puissant adversaire, rendu encore plus fort à cause de la magie des esprits.

Pourtant, Ryland arriva et réussit à arracher l’arc des pattes de Bangar. Le nouveau tribun réprimanda l’Imperator qui essayait de manipuler le dragon sans réel plan. Ryland s’enferma alors dans un bouclier magique avec Bangar tout en s’entourant des quatre totems, dirigeant directement leurs magies vers Jormag.

Fou de rage face à la trahison de Ryland, Bangar l’affronta pendant que le Commandant libérait les esprits avant qu’ils ne soient corrompus. Une fois ces derniers libérés, Ryland joigna ses forces à celle du héros pour vaincre Bangar ensemble. Même s’ils parvinrent à l’épuiser, ils furent incapables de le tuer assez vite et Jormag finit par se réveiller.

Alors que le dragon se réveillait, Bangar se plaça face à lui, prêt à devenir son champion. Bien que Jormag promit une récompense à l’Imperator pour lui avoir offert une armée, il fit de lui sa Voix et non son champion, à la grande surprise du charr qui ne put rien faire. La transformation gela le charr et modifia son corps.

Alors que Ryland se mit face au dragon, Jormag révéla qu’il l’avait surveillé tout ce temps pour suivre sa progression jusqu’à lui. Jormag parla du tribun comme un meneur né qui avait attendu la bonne occasion pour montrer ses talents. En effet, Ryland possédait la férocité de son père et la discipline de sa mère, mais il possédait aussi en lui une rage intense qui n’attendait que de faire surface. Jormag fouilla dans l’esprit du charr et put voir ce qu’il souhaitait : il voulait devenir le champion de Jormag. Le dragon exauça le voeu du charr, transformant Ryland en une créature de givre.

Maintenant que le dragon était éveillé, il pouvait mettre la suite de son plan à exécution. Avant de partir, Jormag offrit sa voix, Bangar, au Commandant afin qu’ils puissent discuter comme promis plus tôt au Sanctuaire du Corbeau. Enragé par ce qu’il voyait comme une trahison, Bangar tenta de s’en prendre à Jormag, mais la puissance du dragon fit effet sur sa voix, et cette dernière changea pour ressembler à celle de Jormag.

Affaibli et humilié, Bangar fut emmené à L’Oeil du Nord où Aurene pouvait veiller sur lui. Il fut placé dans une cage enchantée permettant d’écouter Bangar, mais bloquant une écoute potentielle de Jormag.

Bangar ne pouvait alors pas parler, sa gorge ayant besoin de se remettre de la transformation. Même si le Commandant le visita plusieurs fois, l’Imperator refusa tout d’abord de parler, mais changea d’avis et commença à avouer qu’il avait eu tort de faire ce qu’il a fait. Il avait alors réalisé que Jormag l’avait manipulé tout ce temps et qu’il aurait dû percer les intentions de Ryland bien avant. Bangar se demanda si Jormag avait aussi manipulé le jeune tribun, ou si ce dernier avait fait son choix seul, sans que le dragon n’interfère.



Implication dans l'histoire

L'Épopée du givre

Prologue : Liés par le sang
Une ombre dans la glace
Pas de quartier
L'emprise de Jormag