Avant-garde d'Ebon

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bannière utilisée par l'Avant-garde d'Ebon

L'Avant-garde d'Ebon était initialement une unité d'élite connue comme l'Avant-garde d'Ascalon, menée par le Prince Rurik. Après le départ de Rurik pour la Kryte, le Capitaine Langmar prit la tête de l'avant-garde et fut envoyée dans le nord pour mener des attaques sur les territoires occupés par les Charrs, derrière leurs lignes de défense. Sous le commandement de Langmar, l'unité fut renommée en avant-garde d'Ebon, à cause du recrutement et de la présence dans les rangs d'anciens prisonniers des Charrs, qui n'étaient plus depuis longtemps dans l'armée d'Ascalon. La mention la plus récente de ce nom remonte à 8 ans après la Fournaise. Durant leurs opérations, l'Avant-garde était positionnée dans le mystérieux Oeil du Nord.

Ils participèrent à la chute du Grand Destructeur et donc amorcèrent le réveil de Primordus. En combatant le Grand Destructeur, ils mirent temporairement de côté leurs différents avec les Charrs et libérèrent le révolutionnaire Pyre Fiertir, déclenchant la longue révolution qui vit la chute de la Caste des Chamans.

En 1079 Ap.E., la capitaine Langmar et les Faucons d'Ebon aidèrent la Lame Brillante et Salma à défaire le Manteau-Blanc durant la Guerre civile krytienne. Langmar périt durant la guerre et l'Avant-garde fut placée sous le commandement de Gwen. En 1080 Ap.E., l'Avant-garde d'Ebon fut rapellée par le Roi Adelbern pour fortifier la cité de Noirfaucon. Gwen Thackeray, l'ancêtre de Logan Thackeray, conduit l'Avant-garde d'Ebon et Noirfaucon à résister aux sièges incessants des Charrs. Lorsque le Fléau de feu eut lieu, l'avant-garde devint la seule force humaine restante à Ascalon.

Aujourd'hui, ils contrôlent toujours Noirfaucon, et sont menés par le Commandant Samuelsson.

Voir aussi[modifier]

La Fondation