Pyre Fiertir

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Cet article concerne ou mentionne des événements s'étant déroulés avant ou pendant Guild Wars 1.
Pyre Fiertir dans Guild Wars

Pyre Fiertir (nommé aussi Pyre Œil-féroce dans Les fantômes d'Ascalon) est un héros Charr, fils de Vatlaav Croc-funeste, né peu avant 1070 Ap.E.. Meneur d'une troupe de guerriers Charrs, on ne sait pourtant pas grand chose de son histoire personnelle avant 1078 Ap.E., date à laquelle l'Avant-garde d'Ebon le découvre emprisonné par ses propres congénères. On découvre alors en lui un esprit rebelle à l'autorité des meneurs Charrs de l'époque : les Chamans. D'abord mû par le désir de libérer ses compagnons d'arme, eux aussi faits prisonniers, on sait de Pyre Fiertir qu'il trouva, dans une alliance contre nature avec un groupe d'humains de l'avant-garde d'Ebon, l'occasion et le vecteur de sa vengeance contre la caste des Chamans. En effet, sa haine envers cette classe dirigeante des nations Charrs était arrivée à son paroxysme avec sa mise en détention. On ne sait si Pyre Fiertir était simplement anticlérical ou plutôt politique en considérant alors que les Chamans avilissaient son peuple en les asservissant à de « faux Dieux » : les Titans, puis les Destructeurs. Toujours est-il qu'il représente encore aujourd'hui, dans la mémoire collective Charr, un élément essentiel dans la chronologie de la défiance grandissante des Charrs envers toute forme de croyance et de religion, puis dans la déchéance des castes Chamans.

On ne sait pas grand chose du reste de la vie de Pyre Fiertir sinon qu'il ne cessa de combattre l'autorité des Chamans, quitte à former une alliance avec la féroce Gwen. On lui prête à l'époque les paroles suivantes : « L'époque de la domination et de l'esclavage doit prendre fin et les Charrs doivent être libérés... »

On sait également qu'il transmit ses valeurs dans son entourage proche. Ainsi sa petite-fille, Kalla Lamebrûlante, s'illustra en remportant la victoire sur la Légion de la Flamme.

L'histoire ne nous dit pas quand et dans quelles circonstances mourût ce héros Charr. Peut-être existe-il parmi le Prieuré de Durmand quelque érudit qui pourra continuer d'alimenter ses chroniques.