Pierre de sang

De Guild Wars 2 Wiki
(Redirigé depuis Pierres de sang)
Aller à : navigation, rechercher
Cet article concerne ou mentionne des événements s'étant déroulés avant ou pendant Guild Wars 1.
Gwwlogo.png Le Wiki de Guild Wars a un article en anglais sur Pierres de sang.

D'après les explications de Randall Grisroc, la Pierre de sang originale était un artefact créé par les Prophètes afin de contenir la magie qui n'avait pas été corrompue ou absorbée par les Dragons Ancestraux durant leur dernier cycle d'éveil. Lorsque les Six Dieux Humains arrivèrent en Tyrie depuis un autre monde, ils furent attirés par Arah et s'y établirent. Là, ils trouvèrent mais également rassemblèrent de nombreux artefacts, dont la Pierre de sang. En 1 Av.E., Abaddon libéra la magie de la Pierre de sang afin de l'offrir à l'ensemble des races de Tyrie.

Néanmoins, l'usage de la magie causa ou aggrava de nombreux conflits, plongeant le continent dans le chaos. Un souverain humain, le roi Doric, se rendit auprès des Dieux afin de les supplier de mettre fin aux bains de sang. Les Dieux entreprirent donc de sceller de nouveau la magie dans la stèle originale en se servant du sang de Doric, d'où le nom resté dans les légendes. Ils la cassèrent ensuite en 5 morceaux afin, selon les écritures, de limiter l'accès de la magie. D'après les légendes humaines, les premières écoles de magie se fondèrent sur les quatre premiers fragments : Préservation, Destruction, Agression et Rejet. Cette séparation expliquait à l'époque l'impossibilité pour un individu de maîtriser toutes les formes de magie. Le cinquième segment était quant à lui considéré comme une clé de voûte. Les 5 Pierres de sang furent jetées dans le plus grand volcan du Cercle de Feu, la Bouche d'Abaddon.

Peu de temps avant de se retirer du monde, les dieux confièrent à la lignée du roi Doric le devoir de protéger les Pierres de sang. Quelques temps plus tard, la Bouche d'Abaddon entra en éruption et les 5 Pierres de Sang furent éparpillées à travers la Tyrie. L'une d'elle atterri dans la caldera du volcan, une autre dans le Marais de la pierre de sang du Cœur de Maguuma, et une troisième dans les Cimefroides. Les deux dernières reposent dans des lieux inconnus.

Des siècles plus tard, aux alentours des années 1070 Ap.E., les mursaats et leurs serviteurs du Blanc-Manteau se servirent des Pierres de sang connues pour alimenter la Porte de Komalie en sacrifiant des vies à leur surface.

Notes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

<references>