Caste des chamans

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les chamans étaient la classe dirigeante chez les Charrs a l'époque de Guild Wars. C'était de puissants magiciens et des chefs impitoyables. S'ils ont conservé une certaine influence dans la Légion d'Or, ils sont considérés comme des parias par les membres des autres légions.

Ascension[modifier]

Les chamans sont ceux qui ont décidé en secret des autres charrs de prendre pour dieux les Titans, dans l'espoir de parvenir à vaincre leurs pires ennemis, les humains. Leurs nouvelles divinités leur firent cadeau du Chaudron du Cataclysme, grâce auquel ils invoquèrent de gigantesques cristaux qui détruisirent le Grand Rempart Nord et permirent l'invasion du royaume d'Ascalon. Ce fut la Fournaise.

Les chamans n'ont pas seulement fait le malheur des humains, mais également celui de leur propre peuple. En effet, suite à la révolte de Bathea Havocbringer, ils interdirent aux charrs femelles de rejoindre l'armée et les reléguèrent à des tâches subalternes.

Chute du pouvoir[modifier]

Quelques années après la Fournaise, un groupe de champions humains défirent les Titans, laissant les chamans désorganisés pendant quelques années. De peur de perdre leur influence sur leurs congénères, les chamans se trouvèrent de nouveaux dieux : les Destructeurs. Mais la rébellion grondait déjà, menée notamment par Pyre Fiertir qui, à l'aide d'un groupe de héros issus de différentes races, parvint à éliminer le chef actuel des chamans, Calcinâme le Hiérophante. Ses efforts pour dénoncer leurs crimes inspirèrent nombres de charrs parmi les générations suivantes, dont sa petite-fille Kalla Lamebrûlante, qui parvint à renverser la suprématie de la Légion de Flamme et l'emprise des chamans sur les charrs.

Dieux[modifier]

Les chamans utilisèrent la puissance des Titans puis ont tenté d'utiliser celle des Destructeurs.

De nos jours[modifier]

Les Chamans ont perdu leur pouvoir et ils ne représentent plus qu'une menace parmi tant d'autres pour les Charrs, ils essayent pourtant coûte que coûte de reprendre la tête des charrs en complotant contre les dirigeants charrs[1]

Sources[modifier]