Utilisateur:Deathmortus

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
IruleManik-histoire.pngPage personnelle Icône formatage dialogues.pngDiscussion IruleManik-Interaction.pngProjets Icône propriétaire du scriptorium.pngEspace de travail Biographie Outil multifonction.pngOutils
Insigne de mentor.png

Deathmortus Maximus
dit « La Choya »

Utilisateur Deathmortus-Deathmortus.jpg

Race
humain Humain
Profession
link = Nécromant Nécromant
Spécialisation
link = Fléau Fléau
Niveau
80
Maîtrise
Point de maîtrise.png 283
Succès
Icône succès.png 17319
Guilde
Les Dragons Éthérés
Festival favori
Icône Ombre du Roi Dément.png Ombre du Roi Dément
Animal favori
Choya
Personnage favori
Palawa Joko
Badges

Préparez-vous à être émerveillés ! La plus grande encyclopédie recensant les exploits de Palawa Joko a enfin été écrite. Loué soit son nom !

— Description en jeu

Chapitre I : Ab incunabulis. [1]

Je naquis en l'an de grâce 1300 Ap.E.. Mes parents sont morts peu de temps après ma naissance (sans doute parce que Grenth s'était penché sur mon berceau), et j'ai été élevé par la domestique de notre petit manoir situé dans le Quartier de Salma : Evelyne Coyle. Evelyne me narra la vie de mes parents, membres du conseil de la Reine Jennah, appréciés de tous, fondamentalement de bonnes personnes. Elle n'accepta cependant pas de me dire où ils étaient enterrés, et encore moins la raison de leur mort.

Je grandis entre leçons de bienséance, philosophie, musique, théories oratoires, histoire de la Kryte... Mais le mystère autour de la mort de mes parents me hantait jour et nuit.


Chapitre II : 1325 Ap.E. - Aut vincere, aut mori. [2]

C'est à l'âge de mes 25 ans que je reçu ma convocation pour rejoindre les troupes de Shaemoor pour repousser l'invasion centaure. Je combattis au côté de Logan Thackeray, qui me couvrit d'éloges après notre grande victoire.

Il fit de moi son second, et ensemble, nous allions sauver la Kryte et la Tyrie d'un grand mal.

Mais avant, je me suis permis de lui demander toutes les réponses qu'il pouvait obtenir sur mes parents. Il accepta de me dire toute la vérité, après tous les services que j'ai pu lui rendre : je pris donc la Route de Sombreplaie où j'y ai découvert deux tombes, au nom de mes parents. Ils étaient la cible d'un complot monté par le Ministre Zamon. Je décidais alors de réunir toutes les preuves nécessaires pour le faire tomber. Lors de son procès, ce dernier invoqua les lois anciennes du procès par combat. J'ai triomphé de Zamon, qui fut déclarer coupable à titre posthume.

Il était temps de se concentrer sur l'avenir du Monde : en effet, Logan m'informa d'un regroupement de morts-vivants aux alentours de l'Arche du Lion. Mais cette invasion n'était que les prémices de l'horreur à venir : Zhaïtan, le Dragon Ancestral, venait de s'éveiller. Après avoir rejoint les Veilleurs et mis nos plans à exécution, il était évident que la force brute seule ne nous permettrait pas de vaincre Zhaïtan : il fallait donc réunir les trois Ordres de la Tyrie sous la même bannière.

Après notre défaite contre le dragon sur l'Île de la Griffe, nous avons décidé de créer le Pacte, sous l'impulsion de Trahearne, et purifier les Sources d'Orr et ainsi mener un assaut final contre le dragon ancestral. Non sans effort ni perte, et après un combat acharné, la vie de Zhaïtan prit fin grâce aux forces du Pacte. Mais, dans l'ombre, une force pernicieuse préparait un complot bien plus conséquent que tout ce que nous avions pu vivre jusqu'à présent.

Chapitre III : 1326 - 1327 Ap.E. - Bellum se ipsum alet. [3]

À venir.


Chapitre IV : 1327 - 1328 Ap.E. - Adhuc tua messis in herba est. [4]

À venir.


Chapitre V : 1328 - 1329 Ap.E. - Anguis in herba. [5]

À venir.


Chapitre VI : 1329 - 1330 Ap.E. - Aliud est celare, aliud tacere. [6]

À venir.


Chapitre VII : 1330 Ap.E. - Agnosco veteris vestigia flammæ. [7]

À venir.


Chapitre VIII : 1330 Ap.E. à nos jours - At spes non fracta. [8]

À venir.


Lexique

  1. « Depuis le berceau »
  2. « La victoire ou la mort »
  3. « La guerre se nourrit d'elle-même. »
  4. « La moisson ne fait encore que poindre. »
  5. « Le serpent est sous l'herbe. »
  6. « Cacher est une chose, taire en est une autre. »
  7. « Je reconnais la trace de mes premiers feux. »
  8. « Mais tout espoir n'est pas perdu. »