Koss parle de Koss (édition enrichie)

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Koss parle de Koss (édition enrichie).png

Koss parle de Koss

Type d'objet 
Gizmo
Rareté
Simple
Lié
Au compte dès l'acquisition
Collection
Enquêteur de la bibliothèque
Code d'aperçu
API
API
Extension
Logo GW2 Path of Fire.png Path of Fire

Emprunté par Koss Dejarin de Kourna. Position inconnue.

Double-cliquez sur l'objet depuis l'inventaire pour lire.

— Description en jeu

Acquisition

Vendu par :

Marchand Localisation Prix
Libraire L'Astralarium (Domaine d'Istan) 420 Karma.png

Lecture[modifier]

Verdatim titre haut.png
Koss parle de Koss (édition enrichie)
Verdatim titre bas.png

Note de l'auteur : même si mon éditeur soutient qu'il est inutile de continuer à relater mes exploits, je me sens le devoir de poursuivre au nom de mes lecteurs. Bien que "Koss parle de Koss" reste une étude définitive de mon passé, cette édition enrichie se voudra une étude du présent.

Saison du Scion

185e jour, 1093 AE

Maudit soit le jour où nous avons libéré ce cadavre ambulant ! Les troupes de Joko continuent de harceler les patrouilles aux abords de Vabbi. Les Lanciers du soleil doivent envoyer des renforts pour nous aider à sécuriser la frontière, mais nous sommes si peu que nous ne pouvons envoyer qu'une poignée d'hommes. Reconstituer nos rangs après la bataille de Gandara va prendre du temps.

220e jour, 1093 AE

Melonni continue de me casser les pieds. Elle dit que je me suis assez battu, qu'il est temps que je laisse une nouvelle génération de recrues livrer bataille. Pour être honnête, si un seul d'entre eux pouvait me battre en combat singulier, j'envisagerais peut-être de raccrocher mon épée. Jusqu'à présent, aucun ne m'a impressionné. Demain, je partirai vers la frontière de la Désolation.

Je suis autant responsable que quiconque de l'ascension de Joko, alors je compte apporter ma contribution pour résoudre le problème. Et puis ce n'est pas comme si ces nouvelles recrues étaient en mesure de tenir à distance un roi mort-vivant.

1


Saison du colosse

271e jour, 1093 AE

Voilà cinq nuit d'affilée que je fais des cauchemars. Je vois le domaine en feu et j'entends des cris. Je crains qu'il ne s'agisse de mes enfants, mais je n'ai pas entendu leurs voix depuis si longtemps que je ne saurais dire. Cependant, je distingue aussi une autre voix : la sienne. Un rire.

Les Lanciers du soleil refusent d'écouter mes mises en garde répétées au sujet de Joko, et ma frustration ne fait que grandir. Cette liche est une épine dans le pied d'Elona depuis un siècle, alors je ne comprends pas pourquoi l'Ordre croit que Joko va se contenter de rester dans la Désolation. Il prépare quelque chose, et je crains que mes rêves ne soient qu'une prémonition de ce qui nous attend.

301e jour, 1093 AE

Ces stupides princes de Vabbi continuent de rester sans rien faire, alors que leurs sujets se font enlever par les troupes de Joko ! Et pendant que la royauté de Vabbi se tourne les pouces, les Lanciers du soleil ne font pas mieux. Ils attendent à la frontière, plus que prêts à donner une leçon à ces tas d'os putréfiés, mais ils refusent d'agir !

Les cauchemars continuent et gagnent en clarté chaque nuit. Je vois à présent qu'il ne s'agit pas d'une menace, mais d'un avertissement. Kormir m'enverrait-t-elle un message ?

J'ai écrit à Melonni pour lui demander de mettre nos enfants à l'abri.

325e jour, 1093 AE

C'en est assez.

Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que Joko enlève ces civils pour agrandir son armée. Il suffit de compter les disparus pour en conclure que la liche prépare une invasion.

Lonai et moi avons réuni quelques volontaires : nous nous rendrons au palais des os à l'aube. J'ignore comment l'on assassine un roi mort-vivant, mais je suppose qu'en le frappant assez fort, j'arriverai sûrement à briser quelques os de son atroce tête.

Je ne doute pas un instant de mes capacités, mais si jamais je ne reviens pas et que vous trouvez ceci, dites à ma femme et mes enfants que je les aime.

2