Livres : œuvres complètes de Snargle Griffe-d'or

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Livres : œuvres complètes de Snargle Griffe-d'or

Importer une image

Type
Objet interactif
Type d'objet int.
Livre
Interaction
Lire
Emplacement
Panthéon des Hauts Faits
(Œil du Nord)



Ces livres représentent une série d'extraits de romans écrits par l'auteur Snargle Griffe-d'or.

Acquisition[modifier]

Lecture[modifier]

Cette étagère est dédiée aux romans, notes et brouillons de Snargle Griffe-d'or. Elle est étonnamment bien organisée.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Une liaison Kralkatorride".
Verdatim titre haut.png
Une liaison Kralkatorride, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Chapitre 57


La stigmatempête qui faisait rage au-dehors n'était qu'une petite brise à côté de l'ouragan qui grondait dans le cœur d'Hubert.


La porte s'ouvrit brusquement, et la femme qui le hantait, celle qui fut son amante, se précipita à l'intérieur.


"Le dragon a peut-être cristallisé mon corps," lui dit sa chère stigmatisée d'élite. "Mais toi, Hubert... C'est mon cœur que tu as cristallisé."


"Euh, et c'est une bonne chose ?", demanda Hubert. Elle lui répondit en se penchant vers lui. Les angles nets épousèrent la chair tendre dans une longue étreinte aussi passionnée qu'étonnamment tendre. Alors Hubert réalisa que, peut-être, il pourrait aimer de nouveau.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "L'amour est aveugle".
Verdatim titre haut.png
L'amour est aveugle, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Chapitre 4


Elle s'appelait Karenina. D'un seul regard, elle avait changé la vie de Svanhild.


Les draguerres étaient-ils tous d'une telle beauté ? Elle n'y avait jamais réfléchi, pas tant qu'elle les mettait en pièces. Ils n'étaient que des gêneurs à faire disparaître des contreforts. À présent, des questions la harcelaient comme des panthères des neiges affamées.


Elle devait en apprendre plus, même si elle devait pour cela faire une montagne d'une taupinière.


Il ne lui restait qu'une chose à faire. Svanhild devait s'infiltrer. Svanhild devait devenir... une taupe.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Les liens avec les Brumes".
Verdatim titre haut.png
Les liens avec les Brumes, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Tianni avait réussi à quitter le Domaine des égarés, à traverser discrètement les Champs de bataille éternels et roulé le Roi Dément en personne, mais à présent, à la frontière entre les Brumes et la Tyrie, entre l'au-delà et la vie qu'elle avait abandonnée, son génie scientifique perdait soudain toute utilité. Toutefois, ce n'était pas la science qui la poussait, alors elle ferma les yeux et fit le grand saut.


Un étrange picotement. Un sentiment d'angoisse. Cela avait-il fonctionné ?


Elle ouvrit les yeux. Là, devant elle, se trouvait Zipp. Son Zipp. Et, alors même qu'il se renversait de l'alcool de limon dessus à cause du choc, il restait le plus beau bookah qu'elle ait vu de sa vie.


Les pieds à nouveau solidement plantés dans le sol de Rata Sum, Tianni éprouva un sentiment nouveau. Pas du soulagement. Ni de la détermination. Mais de l'espoir, le véritable espoir.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Le concordat d'ébène".
Verdatim titre haut.png
Le concordat d'ébène, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Rosseruine comprenait à peine ce à quoi il venait d'assister. Mais soudain, tout prit sens. Pourquoi Smaldur et l'impératrice Jenny avaient accepté d'oublier des années d'hostilités. Pourquoi ils parlaient subitement avec un tel engouement des "bienfaits" d'une alliance entre Charrs et Humains.


Il secoua sa crinière alors que des larmes de colère coulaient sur ses joues. Comment Smaldur osait-il regarder Jenny de la sorte ? Comment son visage dénué de fourrure pouvait-il plaire à un Charr sauvage, aussi fringant soit-il ?


Par les flammes, cette souris n'avait même pas de cornes ! Personne n'appréciait donc plus la forme sensuelle des cornes ?


"La place de Smaldur est à MES côtés, c'est MON allié, MON confident, MON proche, mon..."


Non. La Légion sanguinaire ne tolérerait pas cela. Pas si Rosseruine prenait les mesures qui s'imposaient.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Promesse du Destin".
Verdatim titre haut.png
Promesse du Destin, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Le volume est très usé et presque illisible. Sa couverture en cuir porte encore une description de son contenu :


Après avoir été éconduit sans ménagement par la reine, le capitaine Rogan s'est juré de ne plus jamais aimer. Mais lorsque, par devoir, il se retrouve enfermé dans une cellule individuelle avec le tribun Gritlock au charme sauvage, son serment est mis à rude épreuve. L'auteur du best-seller "Une liaison kralkatorride" s'aventure dans des territoires jusqu'ici inexplorés par la littérature romantique en offrant à ses lecteurs une idylle entre un Humain et un Charr !

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Les passions de Faren".
Verdatim titre haut.png
Les passions de Faren, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Cet ouvrage est dédié au seigneur Faren, dont les paiements généreux sont toujours appréciés.


CHAPITRE 1


Dans les profondeurs de la Jungle de Maguuma, le monde venait d'être sauvé. Mordremoth était tombé... amoureux.


Eh oui, amis lecteurs : ce ne furent pas les épées qui mirent fin à la guerre. En effet, si le Commandant du Pacte était parvenu à conquérir l'esprit du dragon, son cœur n'appartenait qu'au seigneur Faren.


"Personne ne doit savoir que tu es encore en vie", dit ce dernier, alors qu'une larme solitaire coulait le long de sa joue. "Ils ne sont pas capables de croire en toi comme moi."


"Je le sais, mon preux chevalier", répondit le dragon ancestral dans un murmure. "Mais malgré cela, il faut que tu t'en ailles. Tu as d'autres vies à sauver... et d'autres cœurs à ravir."

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Le tango des Tengus".
Verdatim titre haut.png
Le tango des Tengus, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

CHAPITRE 2


"D'ordinaire, les étrangers ne sont pas autorisés à pénétrer dans l'enceinte de nos murs", dit Makoto en enveloppant de ses bras couverts de plumes l'Asura qui avait conquis son cœur. "Tu dois me promettre que tu ne parleras à personne de ce que tu verras ici."


Bouche bée, Prapp admirait toutes les merveilles qui l'entouraient. "Que se passerait-il si je ne respectais pas cette promesse ?" se demanda-t-il. Il avait bien sa petite idée, mais tout de même... une ville entièrement construite en friandises, il y avait de quoi remplir des centaines d'articles et de thèses avec toutes ces innovations !


Makoto eut un petit rire sans joie. "Je me verrais dans l'obligation de te tuer, bien entendu."


Voilà qui confirmait l'hypothèse de Prapp.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Koss parle de Koss (non censuré)".
Verdatim titre haut.png
Koss parle de Koss (non censuré), par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

CHAPITRE 12


Melonni, Dunkoro, Talkora[sic]... Koss avait eu bien des conquêtes, mais il n'avait jamais été vraiment satisfait. Il lui en fallait toujours... plus. Et voilà qu'enfin, il avait devant lui la solution.


Après tout, quand on avait Koss, que pouvait-on désirer de plus ?


Koss jeta un regard aimant dans les yeux de son double, dans lesquels on pouvait lire tout autant d'affection. Chacun avait trouvé en l'autre la pièce manquante à son bonheur : Koss avait enfin quelqu'un qu'il pouvait considérer comme son égal, et son alter ego disposait d'un modèle inégalable à copier.


Alors que Koss se perdait dans l'étreinte de Koss, leur amour s'étendit au-delà de la réalité. Il défiait les dimensions. Et leur aventure ne faisait que commencer.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Le chant de Svan".
Verdatim titre haut.png
Manuscrit : le chant de Svan, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

Fryst tenta de calmer son cœur, mais ne parvint pas à empêcher la chaleur de lui monter aux joues.


Il était un bon Svanir : il ne mettait jamais en doute les enseignements de son chamane. Il repoussait toujours avec mépris les femmes, conscient qu'elles n'étaient pas dignes du dragon.


Mais c'était avant Brenna. Brenna, avec son habileté à l'épée, ses provocations glaciales. Et son sourire.


Des questions brûlantes fissurèrent ses idéaux figés. Quelle était cette sensation étrange qui lui nouait l'estomac ? Ce qu'on lui avait appris n'était-il qu'un tissu de mensonges ? Il commençait à comprendre qu'il devrait se reposer.


À présent, je peux dormir, moi aussi. Nous pouvons rêver ensemble sous la glace. Reposons-nous, rien qu'un instant. Renonçons. Tous ensemble, dormons à jamais. Il est temps de m'allonger un peu.

Icône dialogue réponse.png Lire un extrait du roman "Le Pacte du cœur".
Verdatim titre haut.png
Le Pacte du cœur, par Snargle Griffe-d'or
Verdatim titre bas.png

CHAPITRE 35


"Ne va pas t'imaginer que je n'ai rien remarqué", dit le Commandant du Pacte, et votre cœur tressaille à ses paroles. "Tu n'as jamais hésité à m'accompagner au-devant du danger. Tu as été d'une aide cruciale contre les trépassés et les mordrems. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi."


Il se tait un instant. Ces éloges devraient vous combler de fierté, vous le savez bien. Mais une fois de plus, il ne vous a fait venir que pour des raisons strictement professionnelles. Le silence se prolonge, sans que vous parveniez à dire ce que vous avez sur le cœur, et le désespoir vous envahit un peu plus à chaque seconde.


Mais finalement, le Commandant se rapproche de vous. "J'ai aussi remarqué la façon que tu as de me regarder." Vous sentez la chaleur de son corps. "Depuis le premier jour."


"Alors, aujourd'hui", poursuit-il en prenant votre main, "j'aimerais te proposer de sceller... un autre genre de pacte. Un pacte pour la vie. Entre toi et moi."


Comme si elle avait attendu ce signal, une nuée de mouettes aussi blanches que la neige prend son envol.

Icône dialogue fermer.png Je regarderai ça plus tard.