Le jardin des dieux

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Le jardin des dieux.png

Le jardin des dieux

Type d'objet 
Gizmo
Rareté
Rare
Lié
Au compte dès l'acquisition
Valeur
50 Pièce d'argent.png 0 Pièce de bronze.png
Code d'aperçu
API
API
Extension
Logo GW2 Path of Fire.png Path of Fire

Toutes les pages étant réunies, vous pouvez maintenir lire le texte usé.

— Description en jeu

Acquisition

Vendu par :

Marchand Localisation Prix
Maire Kabir Gorge de la destinée (Oasis de cristal) 50 Pièce d'argent.png 0 Pièce de bronze.png
Prêtre Hakim Bief d'Elona (Oasis de cristal) 50 Pièce d'argent.png 0 Pièce de bronze.png
Prêtresse Karima Fermes d'Amnoon (Oasis de cristal) 50 Pièce d'argent.png 0 Pièce de bronze.png

Contenu[modifier]

Le jardin des dieux par Oloko, prêtre de Kormir

Icône dialogue réponse.png Écouter toute l'histoire.
Oloko, prêtre de Kormir 
Après de longues heures de prière, la Déesse de la Vérité en personne m'a enfin donné les réponses que je cherchais. Louée soit Kormir ! En son nom, je vais vous dire pourquoi nos dieux ont déserté ce monde.
Car en vérité, les dieux sont bel et bien partis. Les prières résonnent dans le vide et l'Ascension ne fonctionne plus. Mais ravalez votre colère et gardez espoir : nos dieux nous aiment toujours, c'est même pour ça qu'ils sont partis.
Les dieux ont apporté l'humanité en ce monde comme ils auraient créé un jardin dont la Tyrie était la terre et nous, des graines destinées à pousser dans ce sol fertile.
Comme tous les jardins, il était voué à traverser des phases de vie, de mort, de difficultés, d'ordre, de croissance et de beauté pour voir dans ses rangées bien droites fleurir un monde en mouvement et en évolution.
Mais ce sol renfermait déjà un fléau contre lequel les jardiniers ne pouvaient pas se prémunir, un prédateur qui menaçait le jardin et tous ses fruits : les dragons ancestraux.
Et quand ces dragons sont apparus, les dieux ont compris l'implacable vérité : toute tentative pour sauver le jardin entraînerait sa destruction... ou la leur. Pour que l'humanité ait une chance de prospérer selon leurs préceptes, ils devaient partir.
À contrecœur, les dieux sont partis en quête d'une nouvelle terre à cultiver pour que leurs fidèles puissent voir un jour ce jardin fleurir, dans toute sa gloire et sa splendeur. Louée soit Kormir !
Icône dialogue réponse.png Commencer à la page 1.
Après de longues heures de prière, la déesse de la vérité en personne m'a enfin donné les réponses que je cherchais. Louée soit Kormir ! En son nom, je vais vous dire pourquoi nos dieux ont déserté ce monde.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 2.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 2.
Car en vérité, les dieux sont bel et bien partis. Les prières résonnent dans le vide et l'Ascension ne fonctionne plus. Mais ravalez votre colère et gardez espoir : nos dieux nous aiment toujours, c'est même pour ça qu'ils sont partis.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 3.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 3.
Les dieux ont apporté l'humanité en ce monde comme ils auraient créé un jardin dont la Tyrie était la terre et nous, des graines destinées à pousser dans ce sol fertile.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 4.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Options des pages 4 à 7.
Vous avez ouvert le livre plus loin. D'autres options de pages sont disponibles.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 4.
Comme tous les jardins, il était voué à traverser des phases de vie, de mort, de difficultés, d'ordre, de croissance et de beauté pour voir dans ses rangées bien droites fleurir un monde en mouvement et en évolution.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 5.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 5.
Mais ce sol renfermait déjà un fléau contre lequel les jardiniers ne pouvaient pas se prémunir, un prédateur qui menaçait le jardin et tous ses fruits : les dragons ancestraux.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 6.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 6.
Et quand ces dragons sont apparus, les dieux ont compris l'implacable vérité : toute tentative pour sauver le jardin entraînerait sa destruction... ou la leur. Pour que l'humanité ait une chance de prospérer selon leurs préceptes, ils devaient partir.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 7.
Icône dialogue réponse.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue réponse.png Tourner jusqu'à la page 7.
À contrecœur, les dieux sont partis en quête d'une nouvelle terre à cultiver pour que leurs fidèles puissent voir un jour ce jardin fleurir, dans toute sa gloire et sa splendeur. Louée soit Kormir !
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue revenir.png Retour.
Icône dialogue fermer.png Quitter.
Icône dialogue fermer.png Quitter.