Jotun

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les Jotuns sont des créatures humanoïdes de grande stature qui habitent les Cimefroides. Constituant autrefois un peuple puissant versé dans les arts de la magie et les savoirs de la nature, ils ne sont désormais plus que des êtres sauvages vivant dans les ruines de leurs demeures ancestrales.

Physiologie[modifier]

Les Jotuns sont de grandes créatures bipèdes, dont la morphologie se rapproche de celle des humains et des norns par bien des points. Ils se caractérisent néanmoins non seulement par leur taille colossale mais également par la pâleur de leur peau, qui tire vers le bleu dans certains cas. Leur visage est également plus empaté, les traits peu définis.

D'après les fouilles archéologiques du Prieuré de Durmand et l'étude de reliques jotuns, cet enlaidissement semble avoir eu lieu au même rythme que la déchéance de la civilisation jotun.

Culture[modifier]

Extrêmement narcissiques, les jotuns se considèrent supérieurs à tous, qu'ils vont jusqu'à considérer comme des proies. Les jotuns n'hésiteront même pas à s'attaquer à leurs semblables si ceux-ci ne font pas partie de leur tribu, attitude qui empêche cette race de devenir une nation à proprement parler.

Leur société divise très claire les rôles entre les mâles agressifs et dominants d'une part, et les femelles entièrement dévouées à élever leurs petits. Mères et enfants sont tenus à l'abri de toute présence hostile et sont donc rarement vus par quiconque n'appartient pas à la tribu.

Contrairement aux autres races, les jotuns n'ont aucun code moral ni aucun sens de l'honneur. Ils feront tout ce qui leur semble nécessaire pour éliminer leurs ennemis et obtenir ce qu'ils veulent. Ils reviendront sur tout accord qu'ils auront passé dès qu'ils estimeront qu'il ne sert plus leurs intérêts, que ce soit avec d'autres jotuns ou des individus d'une autre race.

Politique[modifier]

Les jotuns sont divisés en tribus indépendantes et hostiles à tout individu extérieur. Chaque tribu est dirigée par son membre le plus puissant, quelle que soit la manière dont celui-ci fasse preuve de sa force. Au moindre signe de faiblesse, le chef peut être attaqué et remplacé, peu importe les possibles conséquences pour la tribu.

Croyances[modifier]

D'après Thruln, les Jotuns avait autrefois la faveur des Dieux Humains, mais ces derniers se détournèrent des jotuns au profit des humains car ils craignaient que la magie dont ils leur avaient fait don puisse, un jour, se retourner contre eux.

Aujourd'hui, ils n'ont pas de religion a proprement parler. Ils vouent néanmoins un culte à leurs ancêtres et aux grandes figures de leurs légendes, réclamant leur aide dans leurs prières et tentant de suivre leurs traces afin de se montrer dignes de leur héritage. Certains jotuns vouent même un culte à leur propre personne.

Dans tous les cas, les jotuns considèrent comme sacrés leurs territoires ancestraux et se montrent donc d'une extrême violence envers tout étranger qui tente de les traverser.

Citations[modifier]

Jormag ! Donne-nous la force de reprendre ce qui nous appartient de droit.

Notes[modifier]

Dans la mythologie nordique, les Jötunns, dont le nom pourrait être traduit par "géants", étaient une race d'êtres à la taille imposante qui étaient en conflit avec les dieux.

Voir Aussi[modifier]