Capricorne

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Icône point de passage personnel.png Le Capricorne (Ecran de chargement de la carte JcJ).

Le Capricorne est un vaisseau fantôme légendaire qui dérive quelque part sur l'Océan infini. Ce trois-mâts à la coque noire, dont la figure de proue représente une chèvre à queue de poisson, a la réputation d'être invulnérable face aux vagues, tempêtes et boulets de canon.

Histoire[modifier]

Le Capricorne a été construit vers 1229 Ap.E. à Port Vaillant. Les rumeurs en cours à l'époque racontaient que la personne qui l'avait bâti avait libéré un puissant Jinn Istani, qui en remerciement avait lancé de puissants enchantements sur le bateau. Par conséquent, il avait la réputation de se déplacer trois fois plus vite qu'un navire ordinaire, quel que soit le vent, et d'être impossible à vaincre.

Cobiah Marrin, alors simple capitaine pirate, tenta de s'en emparer alors que le vaisseau était amarré à Port Vaillant. C'est à cette occasion qu'il rencontra sa future femme, Isaye, qui avait également pour projet de dérober le navire. Leurs projets furent mis à mal par le Jinn qui résidait en fait dans le bateau et fit déferler ses pouvoirs sur eux, rendant leur capture facile par les autorités.

Plus récemment, c'est Peter le perdu qui commandait ce magnifique navire, du moins jusqu'à ce que l'amiral pirate Taidha Covington jette son dévolu sur lui. Elle prit le vaisseau à l'abordage puis chassa l'équipage de son pont, mais ne parvint pas à en prendre le contrôle. Ne pouvant lui faire jeter l'ancre, elle fut contrainte de l'abandonner, et il vogue depuis à la dérive.

Ce vol a laissé une trace importante dans les Brumes, comme en atteste l'ancienne carte de JcJ l'Assaut du Capricorne.

Notes[modifier]

  • Le Capricorne est une des constellations du zodiac, dont fait partie la planète Neptune, ainsi qu'un signe astrologique, souvent représenté par une chèvre à queue de poisson.
  • La tentative de Cobiah Marrin de s'emparer du Capricorne est relatée dans le roman La Mer des Lamentations.