Sentinelle (Pont du Petit-bois)

De Guild Wars 2 Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Sentinelle

Importer une image

Localisation

Ces sentinelles patrouillent le camp du canon Skara Braevus.

Conversation[modifier]

Avec une sentinelle stationnée[modifier]

La Légion de Fer s'est surpassée, cette fois. Ce tueur de dragon a été testé en situation. Il est bon pour le service.

Icône dialogue réponse.png Comment tester "en situation" une arme conçue pour abattre des créatures volantes ?
Un inventeur du Plateau de Diessa a conçu un engin capable de catapulter des vaches dans les airs. Il l'a conçu pour ravitailler les troupes par-delà les lignes ennemies, mais nous l'avons adapté à nos exercices de tir.
Icône dialogue réponse.png En gros, pour vous exercer à tirer sur les dragons, vous tiriez sur des vaches volantes ?
Elles sont plus petites que les dragons, mais elles volent très convenablement. Et parmi la dizaine de vaches qu'on a catapultées, seules deux se sont écrasées au sol. Une proportion plus qu'acceptable, je dirais. Au moins, ces deux-là ont fini dans nos assiettes.
Icône dialogue fermer.png Espérons que les dragons seront plus faciles à toucher.
Icône dialogue fermer.png C'est répugnant.
Icône dialogue fermer.png Ravi(e) de constater que nous sommes prêts à les recevoir.


Avec une sentinelle qui fait sa ronde autour du canon[modifier]

Alors ? Que pensez-vous de notre fusil à bouchon ?

Icône dialogue réponse.png Qui l'a construite ?
À votre avis ? Il n'y a que la Légion de Fer pour imaginer un engin de mort aussi superbe. Son inventeur était Maul Tonnegriffe. C'est lui qui a tracé les premières esquisses. Il est mort dans une tragique explosion.
Icône dialogue réponse.png Une explosion ?
Les risques du métier. Pryde Fulmyr a assemblé le premier prototype. Il est mort de ses blessures deux jours plus tard. Une explosion, encore. Beata la Hardie a dirigé les premiers tests en situation. Devinez quoi ? Morte... dans une explosion.
Icône dialogue réponse.png C'est un travail dangereux, on dirait.
Dangereux, mais gratifiant. Après ça, le plus difficile a été de trouver des volontaires. Mais le légionnaire nous a dit que c'était bon signe qu'une arme ait déjà autant de victimes à son actif, avant même qu'elle ait servi contre l'ennemi.
Icône dialogue fermer.png J'espère que vous aurez bientôt l'occasion de braquer cette arme sur l'ennemi.
Icône dialogue fermer.png Je devine où cela nous mène. Au revoir.
Icône dialogue fermer.png C'est bien triste. Au revoir.
Icône dialogue fermer.png Jolie. Mais je préfère garder mes distances.